14 mars 2012 / 08:49 / il y a 5 ans

Amélioration en vue pour le marché publicitaire mondial

(Reuters) - Le marché publicitaire mondial va progresser de 4,8% cette année pour atteindre 489 milliards de dollars (373 milliards d'euros), le dynamisme de l'Amérique latine et de l'Asie compensant le ralentissement de l'Europe, estime le spécialiste de l'achat d'espaces ZenithOptimedia.

Evoquant un risque réduit de crise économique grave causé par les difficultés de la zone euro, la filiale du français Publicis a revu en légère hausse sa prévision pour 2012, qui était jusqu'à présent de 4,7%.

Elle a fait de même pour 2013 et prévoit désormais une hausse de 5,3% des investissements globaux, contre 5,2% auparavant.

Pour 2014, l'amélioration est plus marquée puisque ZenithOptimedia prédit une croissance de 6,1%, contre 5,8%.

"Cette actualisation est la résultante de deux facteurs: des signes que les annonceurs majeurs investissent de plus en plus pour stimuler la consommation, ainsi qu'un risque d'effondrement de la zone euro qui se réduit, même si ses performances économiques à court terme se sont détériorées", déclare dans un communiqué Sébastien Danet, président de ZenithOptimedia France.

Pour la France, ZenithOptimedia a néanmoins revu en légère baisse sa prévision de croissance des investissements en publicité cette année, à 1,3% contre 1,5% auparavant. Il prévoit une accélération à 2,5% en 2013 et à 3,0% en 2014.

De grands groupes comme Coca-Cola, PepsiCo, Unilever ou Reckitt-Benckiser ont annoncé leur intention d'augmenter leurs dépenses publicitaires cette année, rappelle la société. "De nombreux autres annonceurs majeurs feront de même", ajoute-t-elle.

L'année 2012 sera notamment marquée par l'Euro de football et les Jeux olympiques de Londres, deux événements traditionnellement propices aux dépenses de publicité.

Les Etats-Unis resteront, de loin, le premier marché publicitaire du monde sur les trois ans à venir, ajoute ZenithOptimedia, mais les marchés émergents devraient générer 60% de la croissance.

Et ce mouvement ne se limite plus aux grands pays en plein essor que sont le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine. L'Indonésie, l'Argentine, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, le Mexique et la Turquie devraient ainsi enregistrer une augmentation globale de 12,29 milliards de dollars des dépenses publicitaires sur la période 2011-2014, souligne l'étude, parlant de "nouvelle vague" des marchés émergents.

Quant à la Chine, elle devrait ravir au Japon d'ici 2015 le titre de troisième marché publicitaire mondial.

ZenithOptimedia réaffirme parallèlement s'attendre à ce qu'internet détrône en 2013 les journaux imprimés au second rang du classement des supports publicitaires, derrière la télévision.

Leila Abboud, Marc Angrand pour le service français, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below