L'UE prête à un accord avec les éditeurs sur le livre numérique

lundi 12 mars 2012 13h19
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne s'est dit prête lundi à conclure un accord avec cinq éditeurs de livres électroniques, dont les filiales de Lagardère et de News Corp, s'ils offrent des garanties permettant de lever les inquiétudes en matière de concurrence.

Début décembre, la Commission avait ouvert une enquête pour déterminer si ces cinq éditeurs avaient conclu avec Apple des accords illégaux entravant la concurrence.

Outre Hachette livre (Lagardère) et Harper Collins (News Corp), les éditeurs concernés par l'enquête sont Simon & Schuster (groupe CBS), Penguin (groupe Pearson) et MacMillan (Verlagsgruppe Georg von Holzbrinck)

"La possibilité d'un accord n'est accessible que dans le cas où les éditeurs sont prêts à faire en sorte que toutes nos objections soient levées", a dit à des journalistes Joaquin Almunia, commissaire européen à la Concurrence.

Il a déclaré que Bruxelles travaillait en coordination avec le département de la Justice américaine, qui a prévenu la semaine dernère Apple et les mêmes cinq éditeurs qu'il comptait les poursuivre pour entente illicite sur les prix des livres électroniques.

Foo Yun Chee, Benoit Van Overstraeten pour le service français, Wilfrid Exbrayat

 
<p>Des livres num&eacute;riques dans la biblioth&egrave;que virtuelle de l'iPad d'Apple. La Commission europ&eacute;enne s'est dit pr&ecirc;te lundi &agrave; conclure un accord avec cinq &eacute;diteurs de livres &eacute;lectroniques, dont les filiales de Lagard&egrave;re et de News Corp, s'ils offrent des garanties permettant de lever les inqui&eacute;tudes en mati&egrave;re de concurrence. /Photo prise le 19 janvier 2012/REUTERS/Shannon Stapleton</p>