8 mars 2012 / 12:42 / il y a 5 ans

Les analystes confiants dans la domination d'Apple avec l'iPad

<p>Le nouvel iPad va permettre &agrave; Apple de conforter sa domination et de parer &agrave; l'arriv&eacute;e pr&eacute;vue cette ann&eacute;e de Microsoft sur le march&eacute; des tablettes, tandis que la baisse du prix de l'iPad 2 va accro&icirc;tre la demande, selon des analystes. /Photo prise le 7 mars 2012/Robert Galbraith</p>

par Tenzin Pema

BANGALORE (Reuters) - Le nouvel iPad va permettre à Apple de conforter sa domination et de parer à l'arrivée prévue cette année de Microsoft sur le marché des tablettes, tandis que la baisse du prix de l'iPad 2 va accroître la demande, estiment des analystes.

Apple a dévoilé mercredi une nouvelle version de sa tablette iPad, équipée d'une puce plus puissante, d'un écran de plus haute définition, d'un appareil photo amélioré et de la technologie 4G, environ dix fois plus rapide que la 3G.

"La capacité d'Apple à améliorer la résolution de l'écran, la qualité graphique et à intégrer la 4G LTE (Long Term Evolution, la nouvelle génération de réseaux mobiles) sans que cela ait des conséquences sur la durée de vie de la batterie de l'iPad sera un facteur différentiel clé dans la compétition et une performance difficile à suivre", écrit l'analyste Mark Moskowitz, de JP Morgan Securities, dans une note à ses clients.

Microsoft a dévoilé la semaine dernière une version incomplète de son nouveau système d'exploitation, Windows 8, qui sera le premier à être compatible avec les microprocesseurs économes en énergie d'ARM Holdings et fonctionnera aussi bien sur les tablettes que sur les PC et les ordinateurs portables.

BAISSE DE PRIX DE L'IPAD 2

Mais selon des analystes, le dernier-né d'Apple va lui permettre de maintenir son avantage compétitif et de conserver sa position dominante sur le marché en pleine expansion des tablettes.

<p>LE NOUVEL IPAD D'APPLE</p>

Credit Suisse prévoit que la part d'Apple sera de 66% du marché des tablettes en 2012 grâce à l'attractivité de sa marque, son offre de logiciels et un meilleur écosystème.

Le directeur général d'Apple Tim Cook, qui a présenté mercredi cette troisième version très attendue, a dérogé à l'habitude en s'abstenant de lui donner le nom d'iPad 3, se contentant de la désigner comme "le nouvel iPad".

Le groupe californien continuera à commercialiser l'iPad 2, mais son prix a été baissé de 100 dollars, avec un modèle d'entrée de gamme à partir de 399 dollars. La version wi-fi du nouvel iPad sera vendue à partir de 499 dollars.

Avec cette baisse de prix de l'iPad 2, Apple est désormais mieux positionné face aux produits de ses rivaux comme le Kindle Fire d'Amazon étant donné ses fonctionnalités supérieures, disent les analystes.

Katy Huberty, de Morgan Stanley, prévoit que l'iPad 2 aura un impact minimal sur les marges et estime qu'à la faveur de cette baisse de prix, la demande augmentera de 15 à 20 millions aux Etats-Unis et de 38 millions dans le monde.

Cinquante-cinq analystes interrogés par Thomson Reuters Starmine ont un objectif de cours moyen de 575,23 dollars pour l'action Apple, qui a clôturé mercredi à 530,69 dollars sur le marché Nasdaq. En avant-Bourse jeudi, le titre progressait de 1% à 534,10 dollars.

Mathilde Gardin pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below