La division télécoms pèsera sur le CA 2012 de Bouygues

mardi 28 février 2012 19h13
 

PARIS (Reuters) - Bouygues a annoncé mardi s'attendre à une légère baisse de son chiffre d'affaires en 2012, reflet de la performance de la division télécoms qui devrait pâtir cette année de l'arrivée de Free Mobile.

Le conglomérat, présent dans la construction, la route, les médias et les télécommunications, table sur une baisse de 1% de son chiffre d'affaires à 32,35 milliards d'euros, après une hausse de 5% (3% à périmètre et change constants) à 32,7 milliards en 2011, supérieur au consensus de 17 analystes interrogés par Reuters, qui donnait 32,2 milliards.

"L'objectif de chiffre d'affaires 2012 reflète la diversité des situations des pôles d'activité du groupe", souligne Bouygues dans un communiqué. "Malgré la poursuite de la croissance dans le haut débit fixe, Bouygues Telecom prévoit une baisse de son chiffre d'affaires 2012."

Cette baisse, chiffrée à 10%, tient compte de la diminution programmée des terminaisons d'appel que les opérateurs se facturent entre eux, du développement des offres "low cost" vendues sans terminal et de la transformation du marché du mobile avec notamment l'arrivée du nouvel entrant en début d'année, a ajouté le groupe, désignant sans le nommer Free Mobile.

Free (groupe Iliad) a fait une entrée tonitruante sur le marché de la téléphonie mobile en janvier en lançant deux offres à prix cassés, ce qui a obligé ses concurrents en place à revoir en baisse les tarifs de certaines de leurs offres.

Dans ce contexte, Bouygues a également annoncé la mise en oeuvre dans la branche télécoms d'un plan de réduction de coûts. Un porte-parole du groupe a refusé d'apporter des précisions sur ce plan d'économies.

DIVIDENDE STABLE À 1,60 EURO

Dans les autres divisions du groupe, le chiffre d'affaires est attendu stable dans l'immobilier, tout comme chez TF1 qui a déjà publié ses propres résultats annuels mi-février.

Dans la construction et les routes, de loin les principales contributrices au chiffre d'affaires du groupe, Bouygues attend des croissance respectives de 2% et 1% en 2012.   Suite...

 
<p>Martin Bouygues, PDG du groupe du m&ecirc;me nom. Bouygues s'attend &agrave; une l&eacute;g&egrave;re baisse de son chiffre d'affaires en 2012, reflet de la performance de la division t&eacute;l&eacute;coms qui devrait p&acirc;tir cette ann&eacute;e de l'arriv&eacute;e de Free Mobile. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer</p>