Apple ouvre un nouveau front judiciaire face à Samsung

lundi 13 février 2012 15h41
 

NEW YORK/SEOUL (Reuters) - Apple a intensifié lundi son offensive contre Samsung Electronics dans la guerre de brevets qui les oppose en s'en prenant à la gamme de smartphones Nexus équipée de la dernière version d'Android, le système d'exploitation de Google.

Le groupe à la pomme a demandé à un tribunal fédéral californien de bloquer la vente des smartphones Galaxy Nexus de son rival sud-coréen, qui sont dotés de la nouvelle plate-forme Android connue sous le nom de code d'Ice Cream Sandwich.

Le Galaxy Nexus est le premier mobile équipé de la dernière version du logiciel de Google, qui devrait être adoptée par d'autres fabricants comme HTC ou Motorola Mobility.

Dans sa plainte, déposée la semaine dernière auprès d'un tribunal de San José, Apple estime que ce modèle viole quatre de ses brevets, notamment concernant le système de commande et de recherche vocale.

Samsung a déclaré dans un communiqué lundi être au courant de ce dépôt de plainte.

"Nous continuons d'affirmer nos droits à la propriété intellectuelle et à nous défendre contre les réclamations d'Apple afin d'assurer la poursuite de notre innovation et de notre croissance dans le domaine des communications mobiles", déclare le géant sud-coréen dans un communiqué.

La plainte d'Apple ouvre un nouveau front dans la bataille juridique qui oppose les deux groupes en matière de brevets. Le conflit du groupe californien avec Samsung, qui est à la fois un fournisseur et un rival, est particulièrement âpre, avec quelque 20 dossiers judiciaires en cours dans dix pays.

Sur le Nasdaq, l'action Apple gagnait 1,6% en début de séance lundi, franchissant pour la première fois le seuil symbolique des 500 dollars. Google progressait pour sa part de 0,9% à 611,21 dollars.

David Henry et Miyoung Kim, Jean Décotte pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Apple a intensifi&eacute; lundi son offensive contre Samsung Electronics dans la guerre de brevets qui les oppose en s'en prenant &agrave; la gamme de smartphones Galaxy Nexus &eacute;quip&eacute;e de la derni&egrave;re version d'Android, le syst&egrave;me d'exploitation de Google. Le groupe &agrave; la pomme a demand&eacute; &agrave; un tribunal f&eacute;d&eacute;ral californien de bloquer la vente du combin&eacute; du sud-cor&eacute;en. /Photo prise le 19 octobre 2011/REUTERS/Bobby Yip</p>