Alcatel-Lucent rassure sur sa trésorerie, le titre flambe

vendredi 10 février 2012 14h49
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - L'action d'Alcatel-Lucent s'envole vendredi en Bourse, l'équipementier télécoms ayant rassuré le marché en stoppant l'hémorragie de sa trésorerie au dernier trimestre et en signant ses premiers bénéfices depuis la fusion de 2006.

A l'échéance qu'il s'était fixé pour devenir une entreprise "normale" - en croissance, profitable et qui génère du cash - le groupe franco-américain a toutefois encore du chemin à faire.

"Nous n'avons pas atteint tous nos objectifs, c'est juste, mais il faut avancer et s'assurer qu'on y arrive le plus rapidement possible", a déclaré le directeur général, Ben Verwaayen, lors d'une conférence téléphonique.

A 11h35, le titre flambe de 15,8% à 1,7370 euros, signant la plus forte hausse du CAC 40, les investisseurs étant rassurés par le cash flow supérieur aux attentes dégagé sur les trois derniers mois de l'année.

En novembre dernier, Alcatel-Lucent avait été contraint de reporter d'un an son ambition d'atteindre un flux de trésorerie positif après avoir brûlé plus d'un milliard d'euros sur les neuf premiers mois de l'exercice.

Le groupe a stoppé l'hémorragie au quatrième trimestre, en dégageant un flux de trésorerie positif de 541 millions d'euros.

"Le cours va vraisemblablement en profiter car ce qui va probablement retenir l'attention, c'est l'amélioration du cash flow et du bilan", écrivent les analystes d'UBS dans une note. "Cependant nous pensons que l'environnement opérationnel reste délicat".

Dans un communiqué, le groupe se donne pour ambition d'atteindre un "niveau positif élevé de trésorerie nette" à la fin de l'année 2012 mais sans faire référence à l'objectif d'un flux de trésorerie libre positif mentionné en novembre dernier.   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Alcatel-Lucent Ben Verwaayen. Apr&egrave;s un quatri&egrave;me trimestre marqu&eacute; par un net ralentissement de ses ventes dans son march&eacute; clef des Etats-Unis, le groupe franco-am&eacute;ricain vise une am&eacute;lioration de sa marge d'exploitation ajust&eacute;e en 2012. /Photo prise le 10 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Jacky Naegelen</p>