L'Eglise va lancer un site pour lutter contre la pédophilie

vendredi 10 février 2012 08h22
 

ROME (Reuters) - L'Eglise catholique va lancer un centre de formation par internet (e-learning), baptisé "Centre pour la protection de l'enfance", accessible dans le monde entier et destiné à lutter contre la pédophilie.

Ce projet, d'un coût d'1,2 million d'euros, doit donner naissance à un site où l'on retrouvera des renseignements sur la pédophilie et sur les manières d'y répondre, ainsi que sur la protection de l'enfance.

"Cela devrait aider à développer une culture de l'écoute (...), un visage différent de la culture du silence", a déclaré jeudi le Père François-Xavier Dumortier, recteur à l'Université pontificale grégorienne de Rome, où est organisé depuis lundi le symposium "Vers la guérison et le renouveau".

Le site devrait être en français, en italien, en espagnol, en allemand et en anglais.

Pour l'association de victimes SNAP (Survivors Network of those Abused by Priests), cette réunion de Rome n'est que de la "poudre aux yeux". Elle demande que le Vatican remette à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye les dossiers en sa possession sur les cas d'abus sexuels imputables à des ecclésiastiques.

Pour certains participants, cette conférence montre au contraire que l'Eglise a bien pris à bras-le-corps le dossier des prêtres pédophiles.

"Nous avons commencé à écouter les victimes et à entendre leurs récits. Nous faisons tout pour que l'Eglise protège de la meilleure des façons les enfants", a déclaré Brendan Geray, un mariste.

En mai dernier, le Vatican a adressé aux évêques du monde entier une lettre faisant de la lutte contre la pédophilie dans l'Eglise une priorité.

Cette lettre de la Congrégation pour la doctrine de la foi, que Benoît XVI a dirigée pendant près de 25 ans avant de devenir pape, visait à aider les évêques à édicter des consignes adaptées à chaque diocèse.   Suite...

 
<p>L'Eglise catholique va lancer un centre de formation par internet (e-learning), baptis&eacute; "Centre pour la protection de l'enfance", accessible dans le monde entier et destin&eacute; &agrave; lutter contre la p&eacute;dophilie. /Photo d'archives/REUTERS</p>