Activision Blizzard fait mieux qu'attendu au 4e trimestre

jeudi 9 février 2012 23h34
 

(Reuters) - Activision Blizzard, filiale de Vivendi, a fait état jeudi de résultats supérieurs aux attentes des marchés au titre du dernier trimestre 2011, l'éditeur de jeux vidéo ayant perdu moins d'abonnés que l'année dernière à la même époque.

Les investisseurs suivent avec attention l'évolution du nombre de joueurs de son jeu "World of Warcraft", son segment le plus rentable en raison du nombre d'abonnements payants qu'il génère.

D'octobre à décembre, le groupe a perdu 100.000 joueurs à 10,3 millions. L'an dernier à la même époque, ce sont 700.000 personnes qui avaient quitté le jeu.

Selon le directeur général Bobby Kotick, cette décélération est à mettre à l'actif du nouveau contenu proposé aux joueurs.

Pour le trimestre écoulé au 30 décembre, Activision Blizzard a dégagé un bénéfice ajusté du report des rentrées imputables aux contenus digitaux de 725 millions de dollars, 62 cents par action, contre 655 millions, 53 cents par titre, un an auparavant.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes anticipaient un BPA de l'ordre de 56 cents.

Le chiffre d'affaires est quant à lui ressorti en recul de 6% à 2,4 milliards contre 2,2 milliards anticipés.

Pour le trimestre en cours, Activision Blizzard prévoit un BPA de 3 cents sur un chiffre d'affaires de 525 millions, alors que les analystes tablaient jusqu'à présent sur un BPA de 14 cents sur un CA de 771,1 millions.

Le groupe a enfin annoncé un programme de rachat d'actions d'un milliard de dollars à partir d'avril et une augmentation de 9% de son dividende.

Nicolas Delame pour le service français

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Activision Blizzard Bobby Kotick. La filiale de Vivendi a fait &eacute;tat de r&eacute;sultats sup&eacute;rieurs aux attentes des march&eacute;s au titre du dernier trimestre 2011, l'&eacute;diteur de jeux vid&eacute;o ayant perdu moins d'abonn&eacute;s que l'ann&eacute;e derni&egrave;re &agrave; la m&ecirc;me &eacute;poque. /Photo prise le 28 novembre 2011/REUTERS/Brendan McDermid</p>