Des sites internet du gouvernement attaqués en Ukraine

mercredi 1 février 2012 17h33
 

KIEV (Reuters) - Le site internet du président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, et celui du ministère de l'Intérieur ont été mis hors d'usage mercredi par des pirates informatiques qui protestent contre la fermeture d'un site de partage de fichiers.

Le site Ex.ua, que des millions d'Ukrainiens utilisent pour visionner des films, écouter de la musique ou partager des logiciels, le tout gratuitement, a été fermé par la police mardi.

La fermeture de la plateforme, accusée par les autorités de violations de droit d'auteur, a suscité la colère des internautes qui s'en sont pris en retour à des sites gouvernementaux.

"Des inconnus attaquent le site officiel du président ukrainien depuis la nuit dernière", écrit la porte-parole de Ianoukovitch, Darka Chepak, sur son blog.

La police ukrainienne dit avoir reçu de nombreuses plaintes contre Ex.ua de compagnies de logiciels comme Adobe et a lancé en juillet dernier une enquête sur la plateforme. Le siège de Ex.ua a été perquisitionné cette semaine et des ordinateurs ont été saisis, selon la police.

Avec un salaire moyen d'environ 330 euros, peu d'Ukrainiens ont les moyens de s'acheter des DVD, des CD et des logiciels et beaucoup se tournent vers des sites comme Ex.ua.

La fermeture du site survient dix jours après la fermeture du site Megaupload par les autorités américaines et l'arrestation des fondateurs de la plateforme, accusés de violations de droits d'auteur et blanchiment d'argent.

Olzhas Auyezov, Marine Pennetier pour le service français, édité par Gilles Trequesser