OHB serait retenu contre EADS pour un contrat de satellites

mercredi 1 février 2012 16h26
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne va choisir l'allemand OHB Technology pour produire huit satellites destinés au projet de système de navigation par satellite Galileo, aux dépens d'un consortium piloté par la filiale d'EADS Astrium, ont rapporté mercredi des sources au fait de la décision.

"OHB va décrocher le contrat pour assembler huit satellites Galileo", a dit l'une des sources, précisant que la valeur totale de la commande était de 250 millions d'euros.

Selon le site internet de La Tribune, qui avait révélé l'information ce matin, Bruxelles avait penché dans un premier temps pour une double source pour ces satellites qui seront lancés par deux fusées Ariane 5, opérée par le consortium européen Arianespace.

Une fusée Soyouz a déjà décollé en octobre 2011 pour la première fois en Guyane pour mettre sur orbite les deux premiers satellites de la constellation Galileo, le programme de "GPS" européen.

Deux autres seront mis en orbite par Soyouz l'été prochain à Kourou.

Francesco Guarascio, Jean Décotte et Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot