Nokia Siemens compte supprimer 4.100 postes en Europe

mardi 31 janvier 2012 14h07
 

(Reuters) - Nokia Siemens Network envisage, dans le cadre de sa restructuration, de supprimer plus de 4.000 postes en Allemagne et en Finlande.

Le numéro deux mondial des équipements de réseaux mobiles dit tabler sur la suppression de 2.900 postes en Allemagne et 1.200 en Finlande, dans le cadre d'un vaste programme de restructuration du groupe visant à réduire ses effectifs de près d'un quart et d'économiser près d'un milliard d'euros par an.

Nokia Siemens, coentreprise de réseaux montée en 2007 entre le finlandais Nokia avec l'allemand Siemens, peine depuis sa création à dégager des bénéfices dans un secteur dominé par le géant suédois Ericsson et marqué par l'arrivée de nouveaux concurrents chinois.

Tarmo Virki et Irene Presinger, Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
<p>Devant le si&egrave;ge de Nokia Siemens Networks &agrave; Espoo en Finlande. Le num&eacute;ro deux mondial des &eacute;quipements de r&eacute;seaux mobiles envisage dans le cadre de sa restructuration de supprimer 2.900 postes en Allemagne et 1.200 en Finlande. Son vaste programme de restructuration vise &agrave; r&eacute;duire ses effectifs de pr&egrave;s d'un quart et d'&eacute;conomiser pr&egrave;s d'un milliard d'euros par an. /Photo prise le 23 novembre 2011/REUTERS/Vesa Moilanen/Lehtikuva</p>