27 janvier 2012 / 07:42 / dans 6 ans

Samsung publie un bénéfice record grâce aux smartphones

<p>Samsung Electronics fait &eacute;tat de b&eacute;n&eacute;fices trimestriels records au titre de la p&eacute;riode d'octobre &agrave; d&eacute;cembre, port&eacute;s par les ventes de smartphones et par des &eacute;l&eacute;ments exceptionnels. /Photo prise le 17 janvier 2012/REUTERS/Kim Hong-Ji</p>

par Miyoung Kim

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics a fait état vendredi d‘un bénéfice d‘exploitation record au titre du quatrième trimestre 2011, porté par ses ventes de smartphones, tout en annonçant d‘importants investissements dans les puces et les écrans plats.

Le groupe sud-coréen, numéro un mondial des mémoires et des téléviseurs, dit avoir dégagé 5.300 milliards de wons (3,6 milliards d‘euros) entre octobre et décembre, soit à peu près ce qu‘il avait prévu (5.200 milliards de wons.

Ce résultat représente une progression de 76% par rapport au profit réalisé à la période correspondante de l‘année 2010 et une hausse de 25% par rapport au bénéfice réalisé au troisième trimestre 2011. Il dépasse le précédent record de 5.000 milliards de wons au deuxième trimestre 2010.

A la Bourse de Séoul, l‘action Samsung Electronics a fini en hausse de 1,08% à 1,125 millions de wons, dans un marché en hausse de 0,4%.

La concurrence est effrénée entre Samsung et Apple dans le domaine des smartphones. Apple, dépassé par Samsung au troisième trimestre, est redevenu le premier fabricant mondial au quatrième trimestre avec 37,04 millions d‘iPhone vendus.

Samsung n‘a pas donné le montant de ses ventes en volume, mais selon la société d’études Strategy Analytics, le sud-coréen en aurait vendu 36,5 millions, suivi par le finlandais Nokia avec 19,6 millions. Pour Samsung, les smartphones représentent environ 40% de ses livraisons de combinés téléphoniques.

La branche télécoms de Samsung a dégagé un profit record de 2.640 milliards de wons entre octobre et décembre grâce à la forte demande pour les smartphones Galaxy.

“Le marché des smartphones va se développer cette année vers les modèles de bas et moyenne gammes, plus abordables pour le grand public”, commente Baik Jae-yer, gérant chez Korea Investment Management qui estime que la bataille va se poursuivre entre Apple et Samsung.

“Plutôt que sur la part de marché, je mettrais l‘accent sur la forte contribution de l‘activité des combinés Samsung à la croissance des bénéfices et des marges.”

MOINS RENTABLE QU‘APPLE

Samsung prévoit d‘augmenter ses investissements de 9% cette année pour les porter à 25.000 milliards de wons (17 milliards d‘euros), dont 15.000 milliards prévus pour la branche semi-conducteurs, 6.600 milliards pour les écrans plats et le reste pour accroître la capacité de production des usines hors de Corée du Sud et la recherche et le développement.

Ce chiffre est supérieur aux investissements combinés prévus par les japonais Sony, Toshiba, Hitachi et Sharp pour l‘exercice à fin mars (près de 13 milliards d‘euros).

Samsung, qui n‘est vraiment entré sur le marché des smartphones qu‘en 2010, soit environ trois ans après le lancement de l‘iPhone, cherche à offrir l‘expérience d‘Apple à un meilleur prix et meilleures fonctionnalités.

Apple est d‘ailleurs le principal client de Samsung. L‘américain lui achète principalement des puces et des écrans. Les deux groupes sont en pleine bataille de brevets dans un dizaine de pays.

Toutefois, Apple conserve sa suprématie en matière de rentabilité. Le groupe californien, qui réalise la moitié de son chiffre d‘affaires grâce à l‘iPhone, affiche une marge d‘exploitation de 37,4%, alors que celle de Samsung est de 11%.

Samsung estime que la bonne tendance dans les mobiles se poursuivra pour lui cette année. Il vise dans cette activité une marge d‘exploitation de 15%.

Lee Yong-jik, gérant chez PineBridge Investment, estime que Samsung livrera 150 à 170 millions de smartphones cette année, contre moins de 100 millions l‘an dernier. “La concurrence va s‘intensifier, ce qui va mettre ses marges dans les combinés sous pression”, prévoit Kim Yong-jik.

Samsung devrait aussi se retrouver sous pression face aux surcapacités dans le domaine des mémoires DRAM alors que les ventes mondiales de PC ralentissent. Pour compenser, le groupe a prévu de se diversifier dans d‘autres composants pour les téléphones mobiles mais aussi dans les écrans Oled haut de gamme. Samsung fabrique les processeurs pour les iPhone et les iPad ainsi que ceux de sa propre marque Galaxy.

Samsung n‘en reste pas moins le seul fabricant de mémoires DRAM rentable.

Danielle Rouquié et Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below