Nokia fait mieux que prévu au 4e trimestre

jeudi 26 janvier 2012 15h57
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia a livré jeudi un bénéfice supérieur aux attentes au titre du quatrième trimestre, même s'il a chuté de 73% alors que ses nouveaux smartphones équipés du système d'exploitation Windows n'ont pas suffi à compenser l'érosion des ventes de ses modèles traditionnels.

Le bénéfice par action (BPA) non IFRS ressort à 0,06 euro, alors que les analystes s'attendaient à 0,04 euro.

Après ces résultats, le titre Nokia a bondi de près de 6% à la Bourse d'Helsinki, tandis que l'indice Stoxx Europe 600 prenait 1,2%.

Les ventes de smartphones ont chuté de 31% par rapport à l'an dernier, à 19,6 millions d'unités, un chiffre globalement conforme aux attentes.

Le premier fabricant mondial de téléphones mobiles en volume, confronté à une baisse de ses ventes, a annoncé l'an dernier qu'il emploierait dorénavant le système d'exploitation Windows de Microsoft pour ses smartphones. Il a lancé en octobre ses combinés Lumia, espérant ainsi se relancer dans la course avec Apple et Google.

Nokia a annoncé jeudi avoir vendu largement plus d'un million de combinés Windows à fin janvier.

"Plus d'un million de Windows Phones livrés à ce jour, c'est plus que ce que certains espéraient, mais cela ne va pas inquiéter Apple ou Google", juge Nick Dillon, analyste du cabinet de recherche Ovum.

Le groupe finlandais a dit proposer un dividende annuel de 0,20 euro par action. Le marché tablait sur 0,19 euro par titre.

Par ailleurs, le conseil d'administration de Nokia a proposé que Risto Siilasmaa devienne son nouveau président en remplacement de Jorma Ollila, dirigeant historique du groupe, qui doit quitter ses fonctions en mai.

Risto Siilasmaa, homme d'affaires finlandais de 45 ans, est membre du conseil depuis 2008 et sa nomination était largement attendue.

Bureau d'Helsinki, Jean Décotte pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Le groupe finlandais Nokia a livr&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice sup&eacute;rieur aux attentes au titre du quatri&egrave;me trimestre, m&ecirc;me s'il a chut&eacute; de 73% alors que ses nouveaux smartphones &eacute;quip&eacute;s du syst&egrave;me d'exploitation de Microsoft n'ont pas suffi &agrave; compenser l'&eacute;rosion de ses mod&egrave;les traditionnels. /Photo prise le 26 janvier 2012/REUTERS/Kacper Pempel</p>