Baisse du CA de STMicroelectronics au 4e trimestre

lundi 23 janvier 2012 23h58
 

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics a fait état lundi soir d'un recul de son chiffre d'affaires et de ses marges au quatrième trimestre, en raison d'un ralentissement de l'économie qui pesé sur le marché des semi-conducteurs, tendance qui devrait perdurer au cours des premiers mois de 2012.

Le premier fabricant européen de semi-conducteurs a fait état d'un chiffre d'affaires de 2,19 milliards de dollars (1,68 milliard d'euros) et d'une marge brute de 33,4% au titre de son quatrième trimestre.

Les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 2,33 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S, à comparer à 2,81 milliards lors de la période correspondante de 2010. La marge brute était attendue à 34,8% contre 40,2% il y a un an.

Fin octobre, le groupe avait alerté sur une dégradation plus forte que prévu de la demande sur les derniers mois de 2011, augurant d'un retournement de cycle défavorable.

Son PDG Carlo Bozotti avait dit anticiper pour le quatrième trimestre une baisse séquentielle d'environ 8% du chiffre d'affaires net dans une fourchette comprise entre 2,15 et 2,30 milliards de dollars.

Il prévoyait en outre une marge brute d'environ 33,5%, plus ou moins 1,5 point de pourcentage.

STMicro, qui fabrique des puces pour l'automobile, les ordinateurs ou encore les téléphones, a précisé que son chiffre d'affaires reculerait de 4% à 10% au premier trimestre 2012 par rapport au quatrième trimestre 2011.

Noel Randewich, Gwénaëlle Barzic pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten