Les résultats trimestriels de Google déçoivent

vendredi 20 janvier 2012 01h01
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Google a fortement déçu les investisseurs jeudi soir, en faisant état de résultats inférieurs aux prévisions au titre de son quatrième trimestre, en raison notamment d'un climat économique défavorable en Europe.

Le numéro un mondial de la recherche sur internet a publié un résultat et un chiffre d'affaires inférieurs aux attentes, alors que les analystes pensaient que le groupe serait en mesure de doper ses résultats grâce à ses activités dans la vente en ligne aux Etats-Unis.

Après la clôture, le titre perdait quelque 9% à environ 583 dollars.

"Les activités nord-américaines sont restées robustes, mais il y a d'autres parties du monde dans lesquelles il y a une forte pression économique", a commenté Jordan Rohan, analyste de Stiffel Nicolaus.

Le chiffre d'affaires hors revenus partagés avec des sites partenaires est ressorti à 8,13 milliards de dollars, contre 6,37 milliards un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait 8,4 milliards.

Cet échec est exceptionnel chez le spécialiste de la recherche sur internet qui a habitué les marchés à excéder les attentes des analystes.

Son bénéfice est quant à lui ressorti à 2,71 milliards de dollars, 8,22 dollars par action, contre 2,54 milliards, 7,81 dollars par titre, un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bpa est ressorti à 9,50 dollars.

Le nombre de clics sur les publicités insérées dans les pages de Google a fortement progressé au cours des trois derniers mois de l'année dernière, mais "le coût par clic", c'est à dire le montant facturé aux partenaires de Google, a diminué de 8% par rapport au troisième trimestre et de 8% également par rapport au dernier trimestre 2010.

Alexei Oreskovic, Nicolas Delame pour le service français

 
<p>Google a publi&eacute; des r&eacute;sultats inf&eacute;rieurs aux pr&eacute;visions de Wall Street pour son quatri&egrave;me trimestre. Le chiffre d'affaires hors revenus partag&eacute;s avec de sites partenaires est ressorti &agrave; 8,13 milliards de dollars, contre 6,37 milliards un an auparavant et 8,4 milliards attendus selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. /Photo d'archives/REUTERS/Darren Staples</p>