January 20, 2012 / 12:06 AM / 6 years ago

IBM vise une croissance de 10% de son bénéfice en 2012

3 MINUTES DE LECTURE

<p>IBM, num&eacute;ro un mondial des services technologiques, a vu son b&eacute;n&eacute;fice progresser de 11% au quatri&egrave;me trimestre, battant le consensus et t&eacute;moignant ainsi de la solidit&eacute; du groupe en d&eacute;pit des craintes entourant la sant&eacute; de l'&eacute;conomie mondiale. /Photo d'archives/Thomas Peter</p>

(Reuters) - IBM, numéro un mondial des services technologiques, a dit jeudi soir viser une croissance de 10% de son bénéfice annuel en 2012 après avoir publié un résultat supérieur aux attentes au titre de son quatrième trimestre.

"Nous avons réalisé une forte performance au quatrième trimestre, qui couronne une année record en terme de bénéfice par action, chiffre d'affaire et de trésorerie", a commenté la directrice générale Ginni Rometty, en poste depuis le 1er janvier.

"Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif de dégager un bénéfice d'exploitation par action d'au moins 20 dollars en 2015."

En 2012, IBM prévoit d'augmenter son bénéfice par action de 10,5% à au moins 14,85 dollars.

Au quatrième trimestre, son bénéfice hors exceptionnels est ressorti à 4,71 dollars par titre contre 4,62 dollars attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Souvent présenté comme un baromètre du secteur technologique en raison de son assise mondiale, IBM a en outre publié un chiffre d'affaires de 29,5 milliards de dollars, contre 29 milliards lors de la période correspondante de l'exercice précédent.

Il ressort toutefois légèrement inférieur aux attentes des analystes qui prédisaient en moyenne 29,7 milliards de dollars.

Le groupe dit avoir 141 milliards de dollars de commandes en carnet et avoir conclu 20,4 milliards de dollars de nouveaux contrats de services au dernier trimestre 2011 contre 20,1 milliards attendus par le consensus.

La marge bénéficiaire brute s'est inscrite à 49,9%.

Dans le détail, IBM dit avoir dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 3% dans sa zone d'activité Amériques et en progression de 1% en Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Dans la région Asie-Pacifique, les ventes ajustées des effets de change ont diminué de 1% alors qu'elles ont bondi de 8% dans les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine).

Kim Forrest, analyste de Ford Pitt Capital Groupa a commenté: "ils sont optimistes pour le prochain trimestre, je suis donc l'heureuse détentrice d'actions IBM", ajoutant être "incroyablement encouragée par les marges."

Après la clôture de Wall Street, le titre prenait 2,7% à 185,50 dollars après avoir terminé la séance de jeudi à 180,52 dollars.

Nicola Leske, Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below