Sony Ericsson a enregistré une perte au quatrième trimestre

jeudi 19 janvier 2012 09h58
 

STOCKHOLM (Reuters) - Le fabricant de téléphones mobiles Sony Ericsson, filiale à 50-50 du suédois Ericsson et du japonais Sony, a fait état jeudi d'une perte avant impôt de 247 millions d'euros au quatrième trimestre, alors que le marché anticipait un léger profit.

Le numéro neuf mondial des combinés mobiles a manqué le boom des smartphones qui a permis à ses concurrents Apple et Samsung Electronics de se placer sur le devant de la scène.

Sony Ericsson doit être repris par Sony au plus tard début février. Le japonais pense intégrer la société dans ses autres produits d'électronique grand public.

Pour l'exercice 2011, Sony Ericsson accuse une perte de 243 millions d'euros.

Ericsson a annoncé que les déboires de sa filiale amputeraient son résultat d'exploitation du quatrième trimestre de 1,1 milliard de couronnes (125 millions d'euros).

"Nos résultats du quatrième trimestre reflètent une concurrence intense, des conditions macroéconomiques défavorables et les effets d'une catastrophe naturelle (inondations, NDLR) ce trimestre en Thaïlande", commente le directeur général de Sony Ericsson Bert Nordberg dans un communiqué.

L'équipementier télécoms n'a livré que 9 millions d'unités au quatrième trimestre, soit 20% de moins que l'an dernier.

Simon Johnson et Olof Swahnberg, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Dominique Rodriguez