Kodak dépose son bilan, obtient une ligne de crédit

jeudi 19 janvier 2012 12h09
 

par Nick Brown et Caroline Humer

NEW YORK (Reuters) - Eastman Kodak, le pionnier de la pellicule photographique qui a apporté au monde les premières photos de la lune, a déposé son bilan jeudi au terme de plusieurs années très difficiles.

Le géant américain déchu a annoncé dans le même temps avoir obtenu une ligne de crédit de 950 millions de dollars (740 millions d'euros) sur 18 mois de la part du groupe bancaire Citigroup.

La société, créée il y a plus de 130 ans, avait essayé de se restructurer après le passage de l'argentique au numérique en se diversifiant dans les produits grand public comme les appareils photo et les imprimantes, mais sans succès.

Le groupe, qui a pourtant inventé l'appareil photo numérique, n'a plus enregistré de bénéfice depuis 2007.

Concrètement, Kodak et ses filiales américaines demandent à bénéficier de la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Les filiales étrangères ne sont pas concernées et continueront à honorer leurs engagements auprès de leurs fournisseurs.

La procédure de dépôt de bilan ainsi que la ligne de crédit visent à donner du temps au groupe pour trouver des acquéreurs pour ses quelque 1.100 brevets numériques, tout en lui permettant de continuer à payer ses 17.000 salariés.

"Le conseil d'administration et la totalité de l'équipe de direction estiment que c'est une étape nécessaire et la chose qu'il convient de faire pour l'avenir de Kodak", a déclaré son PDG Antonio Perez, dans un communiqué.

"Nous devons maintenant achever la transformation en continuant à nous attaquer à notre structure de coût et en monétisant avec succès nos actifs non stratégiques en matière de propriété intellectuelle", a-t-il ajouté.   Suite...

 
<p>Eastman Kodak, le pionnier de la pellicule photographique qui a apport&eacute; au monde les premi&egrave;res photos de la lune, a d&eacute;pos&eacute; son bilan jeudi et annonc&eacute; avoir obtenu une ligne de cr&eacute;dit de 950 millions de dollars sur 18 mois de la banque Citigroup. /Photo prise le 13 janvier 2012/REUTERS/Eduardo Munoz</p>