TSMC va réduire ses investissements, prévision pessimiste

mercredi 18 janvier 2012 10h06
 

TAIPEH (Reuters) - TSMC, numéro un mondial de la sous-traitance dans les semi-conducteurs, a annoncé mercredi qu'il allait réduire ses dépenses d'investissement cette année en raison d'un ralentissement de la croissance du secteur et de marges qui s'annoncent plus faibles que prévu.

Lors d'une conférence destinée aux investisseurs, le groupe taïwanais, qui fournit notamment Texas Instruments et Nvidia, a dit prévoir d'investir 6 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros) cette année, contre 7,3 milliards de dollars en 2011.

Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC) a ajouté projeter une croissance du secteur mondial des puces de 2% cette année, alors qu'il tablait précédemment sur 3 à 5%. Le groupe s'attend néanmoins à ce que la croissance de son chiffre d'affaires se reprenne au deuxième trimestre après un premier trimestre de stagnation.

En 2011, le secteur des semi-conducteurs a enregistré une croissance nulle.

"L'industrie des semi-conducteurs sera stable au premier trimestre par rapport au quatrième (de 2011) mais se portera mieux que d'habitude en cette saison en raison de la reconstitution des stocks", a déclaré Morris Chang, président de TSMC.

"Mais je ne pense pas que les clients feront des folies concernant leurs stocks parce que c'est une année qui reste très incertaine."

La décision de TSMC intervient alors que Samsung, maison mère de Samsung Electronics, a annoncé prévoir d'augmenter ses investissements en 2012 pour atteindre le chiffre record de 41,4 milliards de dollars afin de consolider sa position dans les puces mobiles et les écrans plats.

Clare Jim; Jean Décotte pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat