Samsung prévoit d'investir 41 milliards de dollars en 2012

mardi 17 janvier 2012 10h34
 

SEOUL (Reuters) - Samsung Corp, qui comprend Samsung Electronics, a fait état mardi de son intention de porter ses investissements à un montant de record de 41,4 milliards de dollars (32,4 milliards d'euros) en 2012 afin de consolider sa domination sur les marchés des microprocesseurs pour mobile et des écrans plats.

Défiant le ralentissement économie mondial, le conglomérat sud-coréen connu pour ses plans d'investissement massifs destinés à distancer ses concurrents, parie désormais sur les microprocesseurs intelligents et les écrans OLED pour réitérer les succès rencontrés avec les microprocesseurs flash ou les écrans plats.

Samsung Group n'a pas précisé la répartition envisagée des 47.800 milliards de wons d'investissement projetés cette année mais des analystes estiment qu'ils devraient être concentrés sur les microprocesseurs pour téléphone mobile et sur la nouvelle génération d'écrans plats OLED (Organique Light-Emitting Diode ou diode électroluminescente organique, composant qui permet de produire de la lumière).

Samsung Electronics, société technologique asiatique la mieux valorisée avec une capitalisation boursière de quelque 150 milliards de dollars, fabrique notamment les puces qui équipent les iPhone et iPad d'Apple ainsi que sa propre gamme de téléphones mobiles, Galaxy.

Sa division écrans plats, Samsung Mobile Display, détient un quasi-monopole sur les écrans OLED, utilisés dans les applications mobiles haut de gamme et appelés à remplacer les écrans de télé LCD.

Les ventes d'écrans OLED devraient atteindre 20 milliards de dollars en 2018 et représenter 16% du marché du marché des écrans à cet horizon contre 4% actuellement, selon les données de bureau de recherche spécialisé DisplaySearch.

Le montant record d'investissement de Samsung Group, en hausse de 12% sur les 42.800 milliards de wons de 2011, contraste avec la réduction de quelque trois milliards de dollars du budget d'investissement annoncée par son principal concurrent sud-coréen LG Group, qui contrôle LG Electronics et LG Displays.

Samsung, qui est le plus gros conglomérat sud-coréen, contrôle environ 80 entreprises et son chiffre d'affaires représente environ 20% du PIB du pays.

Miyoung Kim, Marc Joanny pour le service français , édité par Benoît Van Overstraeten