Coup d'envoi de l'ouverture des noms de domaines internet

mercredi 11 janvier 2012 21h44
 

WASHINGTON (Reuters) - A la veille de l'ouverture des candidatures pour de nouveaux noms de domaines sur internet, le chef de l'organe de gouvernance du web s'est voulu rassurant mercredi à l'égard des entreprises et de leurs conseillers juridiques.

L'Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a décidé en juin dernier de permettre l'utilisation de mots entiers comme suffixes, au lieu des traditionnels ".com", ".gouv" ou ".fr". La période de dépôt des demandes débute le jeudi 12 janvier.

De nombreuses entreprises s'inquiètent de cette libéralisation annoncée des noms de domaines et engagent déjà des avocats pour défendre leur marque sur internet.

La gestion trop laxiste de certains registres de propriétaires de noms de domaines internet -qui nuit à la lutte contre les "usurpations" de sites ou "cybersquatt"- conduit régulièrement à de nombreuses plaintes, notamment de la part de la Federal Trade Commission (FTC), l'autorité américaine chargée des questions antitrust.

Pour tenter d'apaiser les inquiétudes, Rod Beckstrom, directeur général de l'Icann a promis un examen des antécédents judiciaires des responsables de registres.

Différentes entreprises, instituts, universités, et organisations diverses ont par ailleurs acheté à titre préventif leur nom de domaine en ".xxx" afin d'éviter un détournement pornographique de leur identité sur la toile, avec l'entrée en vigueur de cette extension le mois dernier.

Dans une présentation devant le groupe de réflexion Center for Strategic and International Studies, Rod Beckstrom a également indiqué que l'Icann publierait au début du mois de mai la liste des personnes ayant postulé -en précisant le nom de domaine visé- et accepterait les réclamations.

Il a aussi assuré que les infractions de marques déposées seraient rapidement traitées et les sites en question fermés.

NOUVELLES OPPORTUNITÉS   Suite...