11 janvier 2012 / 13:02 / il y a 6 ans

Motorola et Lenovo lanceront des smartphones avec Intel

par Noel Randewich

LAS VEGAS (Reuters) - Intel a annoncé des partenariats sur plusieurs années avec Motorola Mobility et Lenovo pour développer des smartphones et des tablettes, marché sur lequel le géant californien des semi-conducteurs a jusqu'à présent échoué à s'imposer.

Le numéro un mondial des microprocesseurs a par ailleurs déclaré que les premiers téléphones Android de Google équipés avec ses processeurs seraient commercialisés cette année.

S'exprimant lors du salon de l'électronique grand public (CES) de Las Vegas, le directeur général d'Intel, Paul Otellini, a déclaré que Lenovo lancerait un smartphone doté de la toute nouvelle puce d'Intel au deuxième trimestre sur le marché chinois, tandis que Motorola présentera son téléphone au second semestre.

Ces accords avec les fabricants chinois et américain pourraient aider Intel à percer dans le domaine des appareils mobiles. Le groupe espère que sa nouvelle puce "Medfield" soit assez puissante pour rivaliser avec les smartphones équipés de processeurs issus de l'architecture d'ARM, jugée plus économe en énergie.

"C'est une stratégie pluriannuelle et portant sur plusieurs produits qui conduira à lancer à la fois des téléphones et des tablettes sur le marché américain, en commençant par un téléphone au second semestre 2012", a déclaré à Reuters Dave Whalen, vice-président dans la branche Intel Architecture Group, à propos de l'accord avec Motorola.

INTEL À LA CROISÉE DES CHEMINS

Alors que les processeurs ARM fabriqués sous licence par des groupes comme Texas Instruments et Samsung équipent la majorité des appareils mobiles, les puces d'Intel sont toujours considérées comme trop énergivores.

Mais selon Intel, ses processeurs Medfield ont obtenu de bons résultats lors de tests comparatifs avec les autres produits sur le marché.

Un partenariat au long cours avec Motorola dans les smartphones pourrait permettre à Intel de bien se positionner sur un marché en forte croissance.

"Nous allons travailler en étroite collaboration avec Motorola et Google et vraiment déterminer le genre de choses que l'on peut faire d'unique et différent", a déclaré Dave Whalen, citant comme exemples les appareils photo et caméras.

A Wall Street, beaucoup estiment qu'Intel est à la croisée des chemins. Le groupe californien n'en est pas à sa première tentative pour percer sur le marché des processeurs pour tablettes et smartphones, où les fabricants lui ont toujours préféré ses concurrents.

Les ventes mondiales de processeurs pour smartphones ont représenté 2,24 milliards de dollars (1,75 milliard d'euros) au troisième trimestre 2011, selon le cabinet d'études Strategy Analytics. Une goutte d'eau comparée aux 4,7 milliards de dollars (3,68 milliards d'euros) de chiffre d'affaires d'Intel au titre du même trimestre.

Mais les ventes de smartphones sont attendues en hausse de 32% en 2012, selon IHS iSuppli, alors que certains analystes n'anticipent qu'une croissance marginale sur le marché des microprocesseurs pour PC.

Mathilde Gardin pour le service français, édité par Jean Décotte

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below