6 janvier 2012 / 13:27 / dans 6 ans

Israël craint d'être victime d'une attaque informatique

par Allyn Fisher-Ilan

JERUSALEM (Reuters) - Israël pourrait être la cible d‘une attaque informatique dont témoigne le vol de plusieurs milliers de données de cartes de crédit par un pirate disant agir d‘Arabie saoudite, ont déclaré vendredi les autorités israéliennes.

Selon des responsables de sociétés de cartes de crédit, les numéros de 14.000 cartes ont été rendus publics sur internet mardi et 11.000 autres deux jours plus tard. Certains de ces codes ne sont toutefois plus actifs et les autres cartes ont été rendues inutilisables par opposition.

L‘auteur de ce détournement s‘identifie sous le pseudonyme OxOmar et dit faire partie d‘une équipe saoudienne de pirates. Dans un message diffusé jeudi sur internet, il affirme avoir divulgué des informations concernant plus de 400.000 Israéliens et ajoute que le “lobby juif” dissimule l‘ampleur de cette attaque.

Les autorités israéliennes ont déclaré que le pirate avait aussi rendu publics des adresses de courriels et des mots de passe. Elles cherchent encore à déterminer l‘endroit d‘où il agit.

“Cet incident doit être traité comme une attaque informatique”, a déclaré Yoram Hacohen, responsable du ministère de la Justice, au quotidien Ma‘ariv.

Israël a rarement été confronté à un vol de données d‘une telle ampleur même si les conséquences financières semblent minimes.

“Cette affaire est inquiétante”, a déclaré le ministre israélien des Sciences et des Technologies, Daniel Hershkowitz, à Radio Israël, qualifiant l‘incident d’“exemple du grand danger existant dans l‘univers numérique”.

UN LIEN AVEC STUXNET?

Il a cependant ajouté qu‘Israël disposait de “capacités impressionnantes” et qu‘il allait se doter d‘une agence spécialisée pour se défendre, conformément à une promesse formulée en 2011 par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Une commission parlementaire a prévu de consacrer une séance de travail à la question du piratage informatique la semaine prochaine.

“Nous devons nous organiser pour faire face à des attaques informatiques en cas de tentative d‘utilisation d‘internet pour frapper Israël”, a dit Ronit Tirosh, la présidente de cette commission parlementaire.

Certains éditorialistes de la presse israélienne établissent un lien entre le vol de ces données bancaires et le mystérieux virus Stuxnet ayant affecté le programme nucléaire iranien, évoquant de possibles représailles de la part de la République islamique. Daniel Hershkowitz a jugé que ces hypothèses étaient le fruit de “l‘imagination” de leurs auteurs.

Le vol des données des cartes de crédit a fait plonger les ventes sur internet en Israël, rapportent les médias, même si les autorités n‘ont publié aucun chiffre. Les informations détournées par le pirate semblent avoir été essentiellement prises sur des sites commerciaux.

Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below