Anonymous Belgium revendique le piratage d'ArcelorMittal.com

vendredi 6 janvier 2012 10h05
 

PARIS (Reuters) - Le groupe de pirates informatiques militants "Anonymous Belgium" a revendiqué vendredi le piratage du site internet d'ArcelorMittal, le numéro un mondial de l'acier, qu'il avait menacé cette semaine de représailles après sa décision de fermer son site belge de Liège.

Plusieurs tentatives de connexion au site www.arcelormittal.com effectués par la rédaction de Reuters vendredi matin se sont soldées par l'apparition d'un message d'erreur.

Une capture d'écran du site Arcelormittal.com effectuée dans la nuit (r.reuters.com/ran85s) montrait cependant un message du groupe de pirates informatique revendiquant le piratage du site et le chargement d'un certain nombre de données.

"Anonymous a accompli sa tâche en s'attaquant au site de arcelormittal et ce fût (sic) une réussite, comme vous pouvez le voir!", est-il écrit dans ce message.

"Nous continuerons sans relâche de châtier les organisations qui mettent à mal le bien-être des personnes innocentes qui aspirent en un monde meilleur pour leur famille et leur entourage", poursuit l'organisation.

ArcelorMittal a justifié en octobre les fermetures à Liège par des surcapacités structurelles en Europe du Nord et un marché atone.

Le groupe a annoncé courant 2011 des mises à l'arrêt des hauts fourneaux à Florange, en France, et à Eisenhüttenstadt, en Allemagne.

Personne n'était immédiatement joignable à la direction de la communication d'ArcelorMittal pour commenter le piratage du site de l'entreprise.

Julien Ponthus, édité par Marc Angrand