Docomo, Samsung et d'autres s'associent dans les puces

mardi 27 décembre 2011 12h15
 

TOKYO (Reuters) - NTT Docomo, premier opérateur de téléphonie mobile au Japon, a annoncé mardi un accord de partenariat avec le sud-coréen Samsung Electronics et d'autres entreprises japonaises pour développer des puces destinées aux smartphones.

Docomo et Samsung coopéreront notamment avec les japonais NEC, Panasonic et Fujitsu dans le cadre d'une coentreprise. Docomo mettra sur pied une filiale qu'il dotera de 450 millions de yens (4,4 millions d'euros) en vue de ce partenariat, précise-t-il dans un communiqué.

Produire eux-mêmes des puces permettra aux différents partenaires de réduire leur dépendance en composants vis-à-vis de Qualcomm, qui domine le marché des semi-conducteurs pour téléphones multifonctions.

Tim Kelly, Patrice Mancino pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>NTT Docomo, premier op&eacute;rateur de t&eacute;l&eacute;phonie mobile au Japon, a conclu un accord de partenariat avec le sud-cor&eacute;en Samsung Electronics ainsi que des entreprises japonaises -dont NEC, Panasonic et Fujitsu- pour d&eacute;velopper des puces destin&eacute;es aux smartphones dans le cadre d'une coentreprise. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won</p>