L'iPhone perd des parts de marché en Europe, selon une étude

jeudi 22 décembre 2011 13h23
 

(Reuters) - La longue attente de l'iPhone 4S a permis à Apple de gagner des parts de marché aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, mais le groupe californien cède du terrain ailleurs en Europe, montre une étude publiée jeudi.

"En Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Australie, le nouvel iPhone d'Apple continue de s'envoler des rayons à l'approche de Noël. Mais cette tendance est loin d'être universelle", a déclaré Dominic Sunnebo, directeur des études pour les produits grand public au cabinet Kantar Worldpanel ComTech.

Le marché des smartphones est actuellement dominé par Google, qui a fait une incursion remarquée en offrant gratuitement son système d'exploitation Android aux fabricants de combinés comme Samsung Electronics, Sony Ericsson, LG Ericsson et Motorola Mobility.

Google a une part de marché comprise entre 46 et 61% sur tous les marchés.

"En Allemagne, Android culmine à 61% de parts de marché sur la période comprise entre septembre et novembre, et le Samsung Galaxy S II est en tête des ventes", a déclaré Dominic Sunnebo.

Selon le cabinet Kantar, la part de marché d'Apple a grimpé, entre septembre et novembre, pour atteindre 36% aux Etats-Unis contre 25% un an plus tôt sur la même période. En Grande-Bretagne, elle est passée de 21% à 31%.

En revanche, en France, la part de marché du créateur de l'iPhone a reculé à 20%, contre 29% l'année dernière. En Allemagne, elle est passée de 27% à 22%. En Italie et en Espagne, les mêmes phénomènes ont été observés.

"Le marché français montre des signes croissants de guerre de prix", a expliqué Dominic Sunnebo.

Par ailleurs, Apple pâtit du prix élevé de ses modèles alors que l'Europe traverse une crise économique.

Tarmo Virki, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat