20 décembre 2011 / 14:32 / il y a 6 ans

NextRadioTV dévoile son projet de chaîne sportive

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Le groupe NextRadioTV a défendu mardi son projet de chaîne gratuite dédiée au sport, en concurrence avec une proposition similaire du groupe L'Equipe, pour l'obtention d'une fréquence sur la télévision numérique terrestre (TNT).

Dans ce duel, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), qui milite depuis des années pour une chaîne de télévision multisports en France, pourrait bien jouer les arbitres en adoubant l'une des futures chaînes lors de son prochain conseil d'administration prévu jeudi.

Son choix devrait en effet peser lourd dans les réflexions du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) qui doit attribuer en mars prochain six nouveaux canaux très convoités sur la TNT.

"Le soutien du CNOSF est important, il n'est pas indispensable", a relativisé le président de NextRadioTV, Alain Weill, lors d'une conférence de presse, tout en multipliant les appels du pied à l'attention du Comité olympique.

Plus qu'un partenaire, un "associé", telle est la proposition faite par Alain Weill au CNOSF, qui aurait la possibilité d'entrer à hauteur de 20% au capital de la future chaîne, baptisée RMC Sports HD, et de siéger à son conseil d'administration.

Alain Weill propose également d'associer le CNOSF à la politique éditoriale de la chaîne qui sera, a-t-il insisté, ouverte à toutes les disciplines sportives, l'une des conditions posées par le CNOSF pour nouer un partenariat.

RMC Sport HD, dont la grille de programme sera rythmée par des plages d'information, de documentaires et de retransmission d'événements sportifs, prévoit notamment de donner la place au sport associatif, au handisport ou encore au sport bien-être.

"Le football sera minoritaire", a indiqué François Pesenti, le directeur général de l'agence de presse RMC Sport, en précisant que les émissions-débat qui font le succès de la station de radio RMC (filiale de NextRadioTV), seraient beaucoup moins présentes à la télévision.

UNE SEULE CANDIDATURE DEVANT LE CSA

Pour se donner toutes les chances d'obtenir le feu vert du CSA, le groupe NextRadioTV, qui possède également la chaîne d'information BFM TV, prévoit de ne déposer qu'une seule candidature devant le CSA, bien qu'il ait d'autres projets de chaînes dans les cartons.

Le groupe espère séduire cinq millions de téléspectateurs quotidiens et atteindre l'équilibre après trois ans, bien qu'il ne détienne les droits de retransmission d'aucune compétition sportive majeure.

RMC Sport HD sera une chaîne de complément, explique Alain Weill, en indiquant qu'elle diffusera des sports aujourd'hui largement absents sur les autres chaînes de télévision, grâce notamment à son éventuel partenariat avec le CNOSF.

Le groupe, qui prévoit d'atteindre des recettes publicitaires de 30 millions d'euros à l'horizon 2016, mise aussi sur l'innovation avec la 3D qui sera utilisée pour une partie de ses programmes ainsi que sur les synergies avec les autres entités du groupe comme RMC, dont les émissions dédiées au sport attirent 1,7 million de personnes par jour.

Pour faire pencher la balance en sa faveur, le groupe s'est offert le luxe de faire figurer la star mondiale du sprint Usain Bolt dans la vidéo promotionnelle de sa future chaîne.

Reste à savoir si cela sera suffisant face à un concurrent de poids comme l'Equipe qui, outre la presse, la télévision payante, internet et la radio via un partenariat avec RTL, est également présent dans l'organisation d'événements sportifs via sa maison-mère, le groupe Amaury.

Edité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below