Un trou de 1 milliard au bilan d'Olympus, une fusion évoquée

mercredi 14 décembre 2011 11h48
 

TOKYO (Reuters) - Olympus a remis a plat ses comptes mercredi, révélant un trou de 1,1 milliard de dollars dans son bilan et laissant ainsi penser que le fabricant japonais d'appareils photo et de matériel médical devra fusionner ou vendre des actifs pour rétablir ses finances.

Olympus a déposé cinq années de comptes corrigés, ainsi que ses résultats semestriels, quelques heures avant la fin du délai fixé par la Bourse de Tokyo, qui aurait radié la firme de la cote si elle ne s'était pas exécutée dans les temps.

Les comptes les plus récents, à fin juin 2011, montrent une réduction de l'actif net de 84 milliards de yens (1,08 milliard de dollars) et Olympus a précisé qu'à fin septembre, son actif net n'était que de 46 milliards de yens, au lieu de 225 milliards de yens fin mars 2007.

Il a également révélé une perte nette de 32,33 milliards de yens sur une période de six mois au 30 septembre.

"Olympus devra très vraisemblablement augmenter son capital. Il vaut mieux pour l'entreprise fusionner avec d'autres plutôt que se reconstruire par elle-même", explique Ryosuke Okazaki (ITC Investment Partners).

L'action, qui a perdu à peu près la moitié de sa valeur depuis la révélation d'un scandale financier en octobre, a clôturé mercredi en baisse de 4%.

La Bourse de Tokyo a fait savoir qu'elle maintenait Olympus sous surveillance en vue d'une éventuelle radiation.

Certains des comptes publiés sont assortis de commentaires des commissaires aux comptes ; KPMG AZSA dit ainsi qu'il n'a pu certifier tous les flux financiers liés à la fraude comptable. "Nous n'avons pu rassembler suffisamment d'éléments probants pour auditer certains actifs et montants particuliers", écrit-il.

La crise chez Olympus a éclaté le 14 octobre lorsque le groupe a remercié son directeur général britannique Michael Woodford. Ce dernier a alors fait part de ses doutes concernant la comptabilité de la firme. Il mène campagne actuellement auprès des actionnaires pour être rétabli dans ses fonctions.   Suite...

 
<p>Olympus a remis a plat ses comptes mercredi, r&eacute;v&eacute;lant un trou de 1,1 milliard de dollars dans son bilan et laissant ainsi penser que le fabricant japonais d'appareils photo et de mat&eacute;riel m&eacute;dical devra fusionner ou vendre des actifs pour r&eacute;tablir ses finances. /Photo prise le 24 novembre 2011/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>