Hewlett-Packard passe webOS en open source

vendredi 9 décembre 2011 23h50
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Hewlett-Packard a annoncé vendredi qu'il avait décidé de partager le code source de son système d'exploitation mobile webOS, se plaçant ainsi en concurrent potentiel de la plateforme Android de Google, très prisée des fabricants de combinés.

HP avait acquis cette plate-forme mobile l'an dernier lors du rachat de Palm et cherchait un moyen de rentabiliser son investissement après une tentative ratée d'incursion sur le marché des tablettes avec le TouchPad.

Après avoir envisagé différentes options -dont l'éventualité d'une cession- le géant de l'informatique va donc rendre public le code source de webOS par le biais d'accords de licence.

Le modèle open source (ou "source ouverte") est fondé sur le droit de toute entreprise de copier, modifier et redistribuer un programme une fois qu'elle a obtenu une licence.

Hewlett-Packard n'a cependant pas précisé les termes de l'accord de licence qu'il comptait proposer.

Alors qu'Android est la plate-forme mobile la plus utilisée dans le monde, webOS pourrait recueillir les faveurs de fabricants craignant que Google ne devienne leur concurrent direct sur le marché des smartphones, avec le rachat annoncé de Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars (environ 9 milliards d'euros).

Poornima Gupta, Myriam Rivet pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
<p>Hewlett-Packard a d&eacute;cid&eacute; de partager le code source de son syst&egrave;me d'exploitation mobile webOS, se pla&ccedil;ant ainsi en concurrent potentiel de la plateforme Android de Google, tr&egrave;s pris&eacute;e des fabricants de combin&eacute;s. /Photo d'archives/REUTERS/Paul Yeung</p>