La CE s'apprêterait à mettre un terme à son enquête sur IBM

mercredi 7 décembre 2011 19h08
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne (CE) devrait accepter les concessions proposées par IBM et mettre un terme à son enquête pour comportement anticoncurrentiel sans infliger d'amende au groupe américain, apprend-on mercredi de sources proches du dossier.

Le géant de l'informatique a proposé en septembre de fournir certaines pièces détachées et des informations techniques aux autres sociétés qui utilisent ses ordinateurs centraux ("mainframes") et les logiciels afférents.

IBM était soupçonné d'avoir eu un comportement discriminatoire vis-à-vis de ses concurrents dans la fourniture de services de maintenance pour les ordinateurs centraux.

La Commission européenne, compétente sur les questions de concurrence au sein de l'UE, a accepté ces concessions après qu'IBM eut procédé à des modifications mineures à la suite d'un test sur le marché, a dit l'une des sources.

La décision pourrait être annoncée la semaine prochaine.

Foo Yun Chee, Jean Décotte pour le service français, édité par Danielle Rouquié