Deezer veut décliner son offre dans plus de 200 pays

mercredi 7 décembre 2011 14h07
 

PARIS (Reuters) - Le site web musical Deezer a fait savoir mercredi qu'il prévoyait de décliner son offre dans plus de 200 pays d'ici à juin prochain en s'appuyant sur son partenariat avec le réseau social Facebook.

Lors du Forum des pépites du web organisé par Reuters en octobre, son président Axel Dauchez avait annoncé que la société comptait mettre le cap à l'international, en misant notamment sur des accords avec des opérateurs télécoms pour répliquer le type de partenariat qui, avec Orange, a dopé ses ventes en France.

Dans un communiqué publié mercredi à l'occasion de la conférence LeWeb organisée à Paris, Deezer a détaillé ses projets d'expansion en indiquant qu'il prévoyait de se lancer dans plus de 200 pays d'ici juin 2012.

Le groupe français, qui a déjà lancé une offre au Royaume-Uni et en Belgique, prévoit dans un premier temps de s'étendre sur le continent européen avec des lancements notamment prévus en Irlande, en Espagne, en Italie, en Allemagne et en Russie, d'ici la fin de l'année.

Le groupe prévoit ensuite de conquérir le Canada et l'Amérique latine, l'Australie et l'Asie puis 81 autres pays dans "le reste du monde".

Comme il l'avait déjà dit à Reuters, Deezer exclut toutefois de partir à la conquête des Etats-Unis et du Japon, évoquant la saturation de ces marchés et leurs faibles perspectives de croissance.

"Le succès de cette expansion sera fondé sur une distribution locale puissante et une adaptation locale du service", explique Deezer dans un communiqué, en précisant que son offre sera disponible dans 12 langues et dans 13 devises différentes.

Le groupe, qui a déjà conclu des accords avec les opérateurs "Everything Everywhere", coentreprise anglaise d'Orange et de T-Mobile, au Royaume-Uni et Belgacom en Belgique, prévoit de nouer des accords de distribution avec des opérateurs locaux dans ses nouveaux territoires de conquête.

Des annonces seront faites en la matière d'ici janvier prochain, précise la société dans un communiqué, sans donner le nom des territoires ou des opérateurs concernés.

En France, le site web a vu sa base d'abonnés payants exploser à 1,4 million depuis la signature de son partenariat avec Orange qui commercialise le service Deezer dans le cadre ses forfaits téléphoniques. L'opérateur est par ailleurs actionnaire du groupe internet à hauteur de 11%.

Gwénaëlle Barzic, édité par Marc Angrand

 
<p>Le pr&eacute;sident de Deezer, Axel Dauchez. Le site musical pr&eacute;voit de d&eacute;cliner son offre dans plus de 200 pays d'ici &agrave; juin prochain en s'appuyant sur son partenariat avec le r&eacute;seau social Facebook. /Photo prise le 18 octobre 2011/REUTERS/Mal Langsdon</p>