Ubisoft fait un pas de plus vers le cinéma

vendredi 2 décembre 2011 11h12
 

par Gwénaëlle Barzic et Marie Mawad

PARIS (Reuters) - L'éditeur de jeux vidéo Ubisoft veut recentrer ses équipes de recherche et de développement sur ses marques vedette pour créer des personnages dignes du cinéma, à décliner du jeu à la peluche.

Pour son titre phare "Assassin's Creed", qui met en scène un assassin au douzième siècle, le PDG Yves Guillemot négocie avec des producteurs hollywoodiens et il espère signer d'ici six mois un accord pour la création d'un film qu'il compte voir dès 2014 sur grand écran.

"Pour créer des personnages, l'industrie des jeux vidéos est en train de devenir plus performante que le cinéma", a déclaré le dirigeant, également co-fondateur du groupe qui fête ses 25 ans cette année, lors du sommet Reuters sur les médias.

L'assassin Altaïr existe déjà en figurine. L'ambition d'Ubisoft est qu'il accompagne le joueur à toute heure du jour et de la nuit : de sa console de salon au smartphone qu'il tapote dans le métro.

Pour compléter l'immersion, Ubisoft a mis l'accent sur le lien entre le joueur et son réseau d'amis.

"On a ajouté une fonctionnalité 'online'. Les joueurs progressent dans l'aventure aux côtés de leurs amis ou contre eux. C'est une façon de les amener à jouer plus longtemps et de capter des publics plus larges", explique le PDG.

RENTABILISER LES MARQUES

Le secteur est confronté à deux défis de taille : les coûts de recherche et développement, qui atteignent parfois plusieurs dizaines de millions par titre, continuent d'augmenter et la durée de conception des jeux s'allonge.   Suite...