Zynga revoit à la baisse ses ambitions pour son IPO

vendredi 2 décembre 2011 22h00
 

(Reuters) - Zynga, qui prévoit d'entrer en Bourse dans deux semaines, a revu en baisse vendredi son estimation de capitalisation, à 9 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros), afin d'éviter de connaître le sort d'autres groupes internet qui ont cédé du terrain après leurs débuts boursiers.

Le développeur de jeux vidéo écrit dans des documents transmis aux autorités de régulation qu'il prévoit de vendre 100 millions de nouvelles actions lors de son introduction en Bourse (IPO), soit 11,1% de son capital, à un prix unitaire compris entre 8,5 et 10 dollars.

Ce prix valorise le groupe jusqu'à 9,04 milliards de dollars, alors que des documents déposés il y a deux semaines évoquaient une capitalisation de 14,05 milliards.

Un porte-parole de Zynga s'est refusé à tout commentaire à propos de l'introduction en Bourse.

Avec un prix situé au milieu de la fourchette retenue, Zynga lèverait 925 millions de dollars, soit la plus importante IPO d'une société internet américaine depuis 2004 et l'entrée en Bourse de Google.

Le développeur est à l'origine de plusieurs jeux à succès sur les sites de réseaux sociaux tels que FarmVille et Mafia Wars. Ses jeux sont accessibles gratuitement, mais Zynga vend aux joueurs les objets virtuels - des tracteurs, des armes par exemple - qu'ils utilisent au cours de leurs parties.

L'entrée en Bourse de Zynga fait suite à celles de Groupon ou Pandora cette année, deux groupes qui ont vu leur cours tomber en-deçà du prix d'introduction.

"Etant donné ce qui s'est passé sur les marchés ces derniers mois et le contexte macroéconomique incertain dans son ensemble, il semble que Zynga essaie d'adopter une approche pragmatique et prudente pour rendre l'opération plus attractive pour les investisseurs", juge Colin Sebastian, analyste chez Robert W. Baird & Co.

Liana B. Baker et Brenton Cordeiro; Natalie Huet et Jean Décotte pour le service français