Publicis poursuit ses emplettes dans le numérique en Chine

mardi 29 novembre 2011 08h49
 

PARIS (Reuters) - Publicis a annoncé mardi le rachat de l'agence numérique chinoise Gomye dans le cadre de sa stratégie visant à se renforcer dans ce pays pour profiter de son potentiel de croissance.

Le troisième groupe publicitaire mondial a pour ambition de doubler de taille entre 2010 et 2012 en Chine et d'augmenter la part de son chiffre d'affaires réalisé dans les pays émergents et le numérique, ses deux pôles de croissance.

L'acquisition de 100% de Gomye, pour un montant qui n'est pas précisé, permet à Publicis de se renforcer à Pékin ainsi qu'à Chengdu et Chongqing, dans l'ouest du pays, précise le groupe français dans un communiqué.

Le rachat de Gomye, qui emploie 51 personnes, fait suite à celle début novembre de Wangfan, agence numérique basée à Shanghai, et à l'intégration en un an des agences Genedigi, Dreams, Interactive Communications Ltd (ICL) et Eastwei Relations.

Selon l'institut ZenithOptimedia (groupe Publicis), les dépenses publicitaires en Chine, qui ont augmenté de 25,3% en 2010, devraient connaître une progression à deux chiffres jusqu'à fin 2013, sous l'effet notamment de la publicité sur Internet, dont la part du total des dépenses publicitaires devrait passer de 18% environ en 2010 à 27% fin 2013.

Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez