L'offre Free Mobile devrait commencer à 10 euros

lundi 28 novembre 2011 10h16
 

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Free devrait tenir sa promesse et casser prochainement les prix du mobile en lançant des offres à partir de 10 euros par mois, soit en moyenne 40% moins chères que les propositions les plus agressives de ses grands concurrents, selon des analystes.

L'inventeur de la "box", numéro trois français dans le fixe avec 4,7 millions d'abonnés, secouerait ainsi un peu plus un secteur français des télécoms dont la rentabilité n'a cessé de s'effriter depuis deux ans.

Un consensus Reuters réalisé auprès de neuf analystes révèle que le quatrième opérateur mobile, dont le fondateur Xavier Niel a promis de réduire de moitié la facture moyenne du mobile en se lançant au début de 2012, est susceptible de dévoiler un éventail d'offres dont les prix s'étaleraient entre 10 et 27 euros par mois.

L'offre la moins chère commencerait même à 5,90 euros par mois pour deux heures d'appels, selon la fourchette basse des attentes, à comparer par exemple avec un premier forfait à 19,90 euros du côté de Sosh, la marque "low cost" de France Télécom.

"Vous connaissez Xavier Niel, il mettra le paquet sur les services", résume un analyste.

Plusieurs d'entre eux pronostiquent qu'outre le facteur prix, Free misera sur une offre intégrant la téléphonie par internet de Skype et les appels vers les fixes à l'international.

NI MOBILES NI BOUTIQUES

En s'abstenant de subventionner les mobiles et en se passant de boutiques pour distribuer uniquement sur internet, comme il a laissé entendre qu'il le ferait au moins dans un premier temps, le nouvel opérateur limiterait ses coûts et s'assurerait ainsi une marge de manoeuvre sur les prix.   Suite...