Le livre audio cherche à "dépoussiérer" son image en France

vendredi 25 novembre 2011 11h51
 

par Chine Labbé

PARIS (Reuters) - Redonner ses lettres de noblesse à un article souvent perçu comme un "sous-livre", au point de lui décerner de prestigieux prix littéraires, c'est la vocation de l'association "Lire Dans Le Noir".

Depuis 2009, elle récompense chaque année la meilleure adaptation orale de romans récents, de classiques, de documents et de livres pour la jeunesse. Parmi les lauréats de ce "Goncourt du livre lu" décerné cette semaine dans les salons parisiens de la Société des gens de lettres, "La Couleur des Sentiments" de Kathryn Stockett aux éditions Audiolib.

"Un prix littéraire, c'est donner une autre image du livre audio, c'est dire que c'est une oeuvre a part entière", explique Aurélie Kieffer, présidente de Lire dans le noir et journaliste à France Culture.

"C'est un travail qui mérite vraiment d'être récompensé", ajoute-t-elle. Derrière un livre audio se cachent en effet un auteur, des acteurs, un éditeur, un ingénieur du son, des musiciens, un monteur, et des dizaines d'heures de travail. Hors fabrication et droits d'auteur, la production d'un livre audio peut coûter entre 5.000 et 25.000 euros.

Pour les éditeurs et libraires convaincus, le livre lu est bien plus que la version orale d'un texte, il est "une proposition" par rapport à ce texte. Mais ces livres audio, proposés par 30 à 40 maisons d'édition en France, peinent encore à rencontrer leur public.

De novembre 2010 à octobre 2011, un peu moins d'1,4 million de livres audio ont été vendus en France, soit à peine 0,4% du marché du livre, d'après les données du panel livre de GfK, un institut d'études marketing. Près de 88% de ceux-ci étaient destinés à la jeunesse.

En comparaison, environ 111 millions de livres audio ont été vendus en Allemagne entre janvier et octobre, d'après GfK.

Mais s'il constitue encore une part infime du marché du livre, le secteur du livre audio a connu une nette croissance ces quatre dernières années en France. Cette année, le nombre de ventes a ainsi grimpé de 8,9% par rapport à l'année dernière.   Suite...