Démissions chez Olympus avant un conseil d'administration tendu

jeudi 24 novembre 2011 19h17
 

TOKYO (Reuters) - Trois hauts dirigeants d'Olympus ont démissionné jeudi du conseil d'administration du groupe japonais, au centre d'un scandale financier, à la veille d'un conseil sous tension en présence de l'ancien directeur général Michael Woodford.

Ce dernier, qui avait jugé douteux des versements de 1,3 milliard de dollars (950 millions d'euros) sur des acquisitions passées, avant d'être licencié mi-octobre, a déclaré qu'il ne serait pas surpris que "la criminalité" soit mêlée au scandale, dans un pays où des liens obscurs peuvent unir les mafias aux entreprises.

Début novembre, le fabricant d'appareils photo et d'instruments d'optique a reconnu que des achats controversés avaient servi à masquer des pertes sur des titres financiers remontant aux années 1980.

Olympus a annoncé jeudi que l'ex-président Tsuyoshi Kikukawa et l'ex-vice président Hisashi Mori, accusés d'être mêlés à la fraude, avaient démissionné du conseil d'administration avec effet immédiat, tandis que l'auditeur interne Hideo Yamada avait quitté ses fonctions.

Michael Woodford est revenu mercredi au Japon pour la première fois depuis son licenciement. Vendredi, il assistera au conseil d'administration du groupe.

"Je veux profiter de cette opportunité pour regarder les administrateurs dans les yeux et leur dire quel est selon moi la meilleure chose à faire pour l'entreprise", a-t-il déclaré à la presse. "Ayez honte, soyez digne, voilà ce que je veux leur dire."

L'ex-directeur général, qui a été entendu par la police japonaise, la justice et les autorités de régulation, s'est dit confiant dans le fait que Tokyo ferait toute la lumière sur le scandale.

Dans un communiqué distinct, le nouveau président du groupe Shuichi Takayama a indiqué que l'équipe de direction actuelle était prête à abandonner les rênes du groupe dès que "le chemin vers la renaissance d'Olympus semblera dégagé".

Isabel Reynolds et Tim Kelly, Jean Décotte pour le service français