Logitech dit avoir été trop optimiste pour Google TV

vendredi 18 novembre 2011 21h24
 

BARCELONE (Reuters) - Tout en reconnaissant avoir été trop optimiste dans l'aventure Google TV, Logitech n'entend pas pour autant renoncer au concept de la télévision connectée même s'il promet désormais qu'il fera à l'avenir preuve de davantage de prudence.

Dans ce dossier, lancé en fanfare l'année dernière par Google, le groupe suisse spécialisé dans la fabrication de périphériques informatiques a perdu des dizaines de millions d'euros.

Les deux sociétés s'étaient associées en 2010 pour concevoir des boîtiers multimédia pouvant se connecter à un téléviseur et permettant de naviguer sur internet, jouer à des jeux vidéo ou accéder à des contenus vidéos.

Google, l'initiateur du projet, ne dit pas le nombre d'utilisateurs de sa plate-forme Google TV et notamment intégrée sur certains modèles de Sony. De l'avis de certains analystes, la première version a été un échec.

"Google TV est un grand concept, mais le produit n'était pas mûr au lancement", a déclaré Guerrino de Luca, directeur général de Logitech au cours d'un entretien en marge d'une conférence consacrée aux investisseurs à Barcelone.

"Adopter la plate-forme était une bonne idée", a-t-il ajouté précisant cependant que le groupe suisse avait surinvesti en fabriquant des boîtiers pour la Google TV.

Guerrino de Luca évalue à environ 100 millions de dollars la perte liée au projet Google TV et l'échec de la refonte des opérations de détail en Europe.

Malgré l'accueil mitigé du public, Google a annoncé, le mois dernier, vouloir relancer son projet Google TV, espérant toujours s'ouvrir les portes d'un vaste marché.

Tarmo Virki, Claude Chendjou pour le service français, édité par Nicolas Delame