Premiers signes de reprise dans le secteur des puces

vendredi 18 novembre 2011 17h36
 

par Tarmo Virki

BARCELONE (Reuters) - Le secteur des semi-conducteurs entrevoit les premiers signes d'une reprise alors qu'il cherche à écouler ses stocks de puces invendues liés à un ralentissement de la demande.

"Nous constatons que certains licenciés d'ARM commencent à regarder au-delà (des stocks) et leur discours est plus optimiste qu'au trimestre précédent", a déclaré jeudi à Reuters Warren East, directeur général d'ARM Holding .

ARM est un concepteur britannique de puces dont l'architecture est utilisée sous licence par la plupart des fabricants comme Texas Instruments, Samsung Electronics, dans les smartphones et les tablettes.

Le fabricant français de puces STMicroelectronics a dit de son côté, au cours d'une conférence à Barcelone, s'attendre à un retour à la normale au second trimestre 2012 après avoir écoulé ses stocks.

"Depuis quelques semaines, nous avons vu les réservations croître de nouveau", a déclaré Carlo Bozotti, directeur général de STMicroelectronics, ajoutant cependant que les commandes étaient encore à un niveau bas et qu'il n'était pas évident que la tendance soit durable.

Le cabinet d'études Gartner confirme que les importants stocks de puces continueront de peser sur les ventes au moins jusqu'à la fin de l'année.

LES SMARTPHONES À LA RESCOUSSE

ARM s'attend à une croissance plus forte en 2012 que celle du marché, portée par les royalties perçues grâce aux nouveaux smartphones comme l'iPhone 4S d'Apple, doté d'une puce issue de son architecture.   Suite...