Pékin prévoit de renforcer son contrôle de la toile

mercredi 26 octobre 2011 08h34
 

PEKIN/SHANGHAI (Reuters) - La Chine prévoit d'intensifier son contrôle des médias sociaux et des messageries instantanées, rapporte mercredi la presse chinoise, une annonce illustrant l'inquiétude grandissante des autorités face à l'explosion du nombre de micro-blogs sur la toile.

"Renforcer la surveillance et l'administration des services sociaux sur Internet et des outils de messageries instantanées et réguler la diffusion d'informations", peut-on lire dans un communiqué du Parti communiste au pouvoir publié dans les colonnes du Quotidien du peuple.

Aux yeux des observateurs, cette mesure expose au grand jour la nervosité de Pékin notamment face au Twitter chinois, Weibo, qui parvient à échapper aux mailles de la censure et des contrôles du gouvernement.

Lors de la collision entre deux rames de métro à Shanghai fin septembre, les internautes avaient rapidement mis en cause la sécurité dans les transports et avaient émis des doutes sur les assurances données par les autorités.

Plus récemment, l'affaire d'une fillette renversée à deux reprises dans l'indifférence générale, a suscité l'émoi des utilisateurs de micro-blogs.

Selon le centre d'information du réseau Internet chinois, le nombre d'utilisateurs de ces sites a triplé depuis fin 2010, dépassant les 195 millions fin juin.

Chris Buckley, Marine Pennetier pour le service français

 
<p>La presse chinoise rapporte que P&eacute;kin pr&eacute;voit d'intensifier son contr&ocirc;le des m&eacute;dias sociaux et des messageries instantan&eacute;es. Cette annonce illustre l'inqui&eacute;tude grandissante des autorit&eacute;s face &agrave; l'explosion du nombre de micro-blogs sur la toile. /Photo d'archives/REUTERS</p>