STMicro alerte sur une demande faiblissante, chute en Bourse

mardi 25 octobre 2011 10h44
 

PARIS (Reuters) - L'action STMicroelectronics accuse la plus forte baisse de l'indice CAC 40 mardi à la Bourse de Paris, après la publication de prévisions qui augurent d'un retournement défavorable de cycle dès le quatrième trimestre de cette année.

Le titre du fabricant de semi-conducteurs chutait de 7,56% à 5,048 euros à 10h15, alors que l'indice parisien était quasiment stable, des analystes financiers estimant que la publication des chiffres du troisième trimestre et des prévisions pour la fin 2011 tirait la sonnette d'alarme sur une détérioration de la demande plus importante que prévu.

"(C'est) la confirmation d'un retournement de cycle dans l'industrie, également mis en avant par Texas Instruments hier soir", résume un analyste basé à Paris, citant le groupe américain qui s'est également montré prudent pour la fin d'année.

STMicroelectronics, qui a annoncé lundi soir un chiffre d'affaires en baisse au troisième trimestre, prévoit un recul séquentiel de ses ventes de 8% au quatrième trimestre et une marge brute d'environ 33,5%, plus ou moins 1,5 point de pourcentage.

"On a vu une dégradation sur tous les fronts au troisième trimestre. Ceci va se poursuivre", a déclaré le PDG du groupe, Carlo Bozotti, lors d'une conférence téléphonique avec les agences de presse.

A la question d'évaluer la gravité du ralentissement, le dirigeant a estimé que son ampleur n'était pas comparable à celui qui avait plombé le secteur en 2008.

"Nous sommes certains que ce n'est pas qu'une correction du niveau des stocks dans l'industrie. Nous avons des indications claires que la demande est plus faible", a-t-il néanmoins ajouté.

Carlo Bozotti a insisté sur les mesures de réduction des stocks mises en oeuvre pour préserver la rentabilité du groupe face à la dégradation conjoncturelle. Il a notamment évoqué des ajustements dans l'emploi, au travers de mesures de chômage partiel et concernant les travailleurs temporaires.

De nombreux analystes ont revu à la baisse mardi matin leurs estimations pour 2012 et 2013. Natixis a abaissé sa recommandation sur le titre d'achat à "neutre".

L'action STMicro chute de 34,5% depuis le début de l'année.

Marie Mawad, édité par Dominique Rodriguez