Sony Ericsson, élément clef de la stratégie de Sony

vendredi 21 octobre 2011 08h13
 

HONG KONG (Reuters) - Sony a qualifié Sony Ericsson de composante clef de sa stratégie produits, les consommateurs étant avides de nouvelles fonctionnalités - jeux, e-mail, vidéo - dans les terminaux mobiles fabriqués par la coentreprise détenue à parité avec Ericsson, a dit un responsable du groupe japonais.

"La direction de Sony Ericsson comprend à quel point il est important de faire partie de cette stratégie de Sony", a précisé Kazuo Hirai, vice-président exécutif de Sony, chargé de l'intégration des produits grand public du géant électronique.

Au début du mois, une source a dit à Reuters que Sony était en discussions avec Ericsson en vue de racheter la participation du suédois dans leur coentreprise de téléphones portables.

Une telle opération pourrait aider le groupe japonais d'électronique grand public à rattraper le retard qu'il a pris sur Apple et Samsung Electronics dans le segment des smartphones en raison d'une stratégie non coordonnée entre les terminaux mobiles et leur contenu.

Les tablettes, consoles de jeux vidéo et autres gadgets électroniques sont fabriqués par Sony seul tandis que les smartphones sont produits par Sony Ericsson.

Kazuo Hirai a refusé de commenter ce sujet.

"La chose la plus importante est que nous soyons capables de coopérer de manière beaucoup plus étroite avec les gens de Sony Ericsson", a-t-il dit lors d'un événement à Hong Kong.

Selon une enquête menée par Reuters, la part de 50% d'Ericsson dans Sony-Ericsson représente quelque 1,5 milliard de dollars.

Sony Ericsson, formée en 2001, n'est pas parvenue à asseoir sa présence, avec une part de marché qui avoisine 3% après avoir culminé à 9%.

Utilisant désormais la plate-forme Android de Google pour produire ses smartphones, Sony Ericsson est tombé au neuvième rang du classement mondial des fabricants de terminaux mobiles contre une quatrième position il y a quelques années.

Chyen Yee, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean Décotte

 
<p>Kazuo Hirai, vice-pr&eacute;sident ex&eacute;cutif de Sony, charg&eacute; de l'int&eacute;gration des produits grand public du g&eacute;ant &eacute;lectronique. Sony a qualifi&eacute; Sony Ericsson de composante clef de sa strat&eacute;gie produits, les consommateurs &eacute;tant avides de nouvelles fonctionnalit&eacute;s - jeux, e-mail, vid&eacute;o - dans les terminaux mobiles fabriqu&eacute;s par la coentreprise d&eacute;tenue &agrave; parit&eacute; avec Ericsson. /Photo prise le 31 ao&ucirc;t 2011/REUTERS/Tobias Schwarz</p>