Bientôt des smartphones Nokia, Samsung, HTC sous Microsoft Mango

jeudi 20 octobre 2011 12h48
 

par Lee Chyen Yee et Jonathan Gordon

HONG KONG (Reuters) - Des smartphones utilisant la dernière version du système d'exploitation mobile de Microsoft, connue sous le nom de code Mango, seront commercialisés dans les prochaines semaines par Nokia, Samsung Electronics et HTC.

Andrew Lees, président de la division Windows Phone de Microsoft, a déclaré jeudi, lors d'une interview accordée à Reuters, que Samsung et HTC lanceraient des smartphones sous Mango aux Etats-Unis et en Europe aux environs de la semaine prochaine et que Nokia suivrait sur différents marchés.

Samsung avait annoncé fin septembre le lancement d'un tel combiné.

Un smartphone Fujitsu fonctionnant sous Mango est déjà disponible au Japon.

Des smartphones utilisant Mango seront également lancés en Chine "pour la première fois en 2012", a indiqué Andrew Lees, refusant toutefois de préciser les fabricants chinois avec lesquels Microsoft était en contact.

Avec plus de 900 millions d'abonnés, la Chine est le premier marché mondial pour la téléphonie mobile. Le taux de pénétration des smartphones y est cependant encore très faible, avec une majorité d'utilisateurs de l'iPhone d'Apple ou du Galaxy de Samsung.

Microsoft considère les Etats-Unis, l'Europe et la Chine comme les principaux marchés pour les combinés utilisant la nouvelle version de son système d'exploitation.

"Comme les prix baissent, les marchés émergents offrent vraiment des perspectives énormes. (Mais c'est aussi le cas sur) les marchés actuels en Europe de l'Ouest et aux Etats-Unis, car avec le recul du niveau de prix davantage de personnes rejoindront le marché des smartphones", a précisé Andrew Lees.   Suite...

 
<p>Des smartphones utilisant la derni&egrave;re version du syst&egrave;me d'exploitation mobile de Microsoft, connue sous le nom de code Mango, seront commercialis&eacute;s dans les prochaines semaines par Nokia, Samsung Electronics et HTC, selon Andrew Lees, pr&eacute;sident de la division Windows Phone de Microsoft. /Photo d'archives/REUTERS/Jessica Rinaldi</p>