19 octobre 2011 / 11:09 / dans 6 ans

Motorola relance Razr pour reconquérir le marché des smartphones

<p>Motorola Mobility a pr&eacute;sent&eacute; mardi son nouveau smartphone, le Droid Razr et esp&egrave;re ainsi revenir dans la course que se livrent Apple et Samsung pour dominer le march&eacute;. /Photo d'archives/ REUTERS/Vivek Prakash</p>

NEW YORK (Reuters) - Motorola Mobility a présenté mardi son nouveau smartphone et mise sur un nom jadis très populaire, le Razr, pour forger le succès de ce qu‘il présente comme le plus fin des téléphones multimédias.

Le fabricant de combinés, qui vient d‘accepter une offre de rachat de Google de 12,5 milliards de dollars (9 milliards d‘euros), espère ainsi revenir dans la course que se livrent Apple et Samsung pour dominer le marché.

Mais le Droid Razr, certes doté d‘un processeur plus puissant et d‘une connexion à l‘internet sans fil plus rapide que le récent iPhone 4S, sera commercialisé à un prix de base de 299 dollars aux Etats-Unis contre 199 dollars pour le dernier né d‘Apple.

De 2004 à 2006 se cachait derrière le nom Razr une gamme de mobiles parmi les plus populaires au monde, avant de décliner et de contraindre Motorola à l‘abandonner et se restructurer.

Si le retour de ce porte-étendard de la marque est susceptible de séduire les clients, les analystes doutent que le Droid Razr obtienne le même succès que les modèles précédents, dont il s’était vendu plus de 130 millions d‘unités en quelques années.

Pour Ross Rubin, de chez NPD, seuls 10% des consommateurs américains seraient prêts à investir 299 dollars dans un téléphone. “C‘est une frange assez réduite du marché. A 199 dollars, les ventes pourraient exploser”, dit-il.

Outre Apple, Motorola se pose en concurrent de Samsung, numéro deux du secteur, qui a présenté mercredi son nouveau Galaxy Nexus (voir ) et HTC, dont un nouvel appareil est également attendu.

“Je ne crois pas qu‘il y ait de la place pour gagner des parts de marché parce que l‘iPhone ne va pas en abandonner. Ni Samsung ou HTC”, estime Matthew Thornton, analyste chez Avian Securities, pourtant séduit par le Droid Razr.

Hors Etats-Unis, ce smartphone qui a la particularité d’être le plus fin du marché, comme ses prédécesseurs, se nommera simplement Razr, un nom sur lequel Motorola pense capitaliser.

“Aujourd‘hui encore, dans l‘esprit des gens, Razr est connu pour être l‘appareil le plus fin de son époque”, affirme Alain Mutricy, chef de produit chez Motorola.

Le Razr fonctionnera sous le système d‘exploitation Android de Google et permettra notamment de télécharger des vidéos sur Netflix.

Après des années de chute libre, causée entre autres par la dépendance du groupe à cette gamme à succès, Motorola veut en faire le symbole de son retour au premier plan, amorcé fin 2009 avec le lancement du premier Droid.

Sinead Carew, Grégory Blachier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below