Samsung a les atouts pour détrôner Apple

mardi 18 octobre 2011 18h48
 

par Miyoung Kim et Anshuman Daga

SEOUL/SINGAPOUR (Reuters) - A quelques mètres de l'Apple store de Sydney, où une longue file d'aficionados attendaient la mise en vente de l'iPhone 4S d'Apple, se formait une autre queue tout aussi longue devant une boutique Samsung.

Le géant sud-coréen organisait là sa contre-attaque en installant un magasin éphémère où les dix premiers clients du jours se voyaient offrir le Samsung Galaxy II pour deux dollars.

Cette bataille marketing n'est que le dernier épisode d'une concurrence qui s'intensifie entre deux des plus gros acteurs du marché des mobiles et passionne les observateurs tant leurs stratégies diffèrent.

Quand le groupe américain est réputé pour sa capacité à innover, voire à susciter de nouveaux besoins et donc créer des marchés, Samsung manque singulièrement d'idées mais compense par une capacité de production très élevée.

Si Samsung a repoussé d'une semaine la sortie de son très attendu Nexus Prime, après la mort du co-fondateur d'Apple Steve Jobs - Apple est le plus gros client de la division semi-conducteurs de Samsung - cela ne l'empêche pas d'être en passe de remporter la bataille des smartphones.

Les résultats du troisième trimestre devraient montrer que Samsung a dépassé Apple en termes de volumes de vente.

Apple devrait donc, dans la perspective de la période des fêtes, mettre l'accent sur le court terme en s'appuyant sur les ventes massives de l'iPhone et de sa tablette iPad. D'autant qu'il a écoulé quatre millions d'iPhone 4S en trois jours.

"Le trimestre sur lequel on se concentre est celui des fêtes. Nous nous attendons à ce qu'Apple fasse exploser les chiffres à Noël", commente Channing Smith, responsable de Capital Advisors Growth Fund.   Suite...

 
<p>Smartphones Galaxy S (&agrave; gauche) et iPhone. Si le combin&eacute; d'Apple reste la r&eacute;f&eacute;rence du march&eacute;, Samsung n'est pas d&eacute;pourvu d'atouts dans la bataille que se livrent les deux groupes. Le Sud-cor&eacute;en, loin d'afficher la capacit&eacute; d'innovation de la firme &agrave; la pomme, compense notamment par une capacit&eacute; de production tr&egrave;s &eacute;lev&eacute;e et la possibilit&eacute; de r&eacute;duire ses co&ucirc;ts en utilisant des composants fabriqu&eacute;s par ses autres divisions. /Photo prise le 22 avril 2011/REUTERS/Truth Leem</p>