Vente-Privée.com vise le demi-milliard de dollars aux Etats-Unis

mardi 18 octobre 2011 10h11
 

PARIS (Reuters) - Le site de vente en ligne Vente-Privée.com ambitionne de se lancer outre-Atlantique à la mi-novembre et projette d'y atteindre le demi-milliard de dollars (364 millions d'euros) de ventes d'ici cinq ans, le tout sans avoir à lever de fonds.

Le groupe, devenu une référence pour les "fashionistas" en mal de prêt-à-porter à prix cassés, espère répliquer son succès aux Etats-Unis grâce à un partenariat avec le géant américain des cartes de crédit American Express, a déclaré à Reuters le fondateur du groupe Jacques-Antoine Granjon.

"Les objectifs sont assez élevés : c'est d'arriver, d'ici quatre à cinq ans, à 500 millions de dollars. Mais c'est assez simple, aux Etats-Unis soit on réussit et ça va vite, soit on n'a pas la bonne offre et ça ne marche pas", a expliqué le PDG dans le cadre du Forum Reuters des pépites de l'internet qui se tient du 18 au 20 octobre à Paris. (voir link.reuters.com/beb44s)

D'un point de vue opérationnel, la déclinaison américaine de Vente-Privée est une coentreprise conclue en mai dernier et détenue à parité par les deux partenaires, qui y ont injecté chacun entre 15 et 20 millions de dollars.

Jacques-Antoine Granjon estime que son groupe pourra mener son projet américain à bien sans lever de fonds additionnels.

"On a 150 millions de trésorerie, on est bénéficiaire (...) C'est entièrement financé", a déclaré le PDG.

"Je n'ai jamais levé de fonds et je n'ai rien besoin de lever."

Marie Mawad, Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud, édité par Jean-Michel Bélot