Victoire d'Apple contre Samsung en Australie

jeudi 13 octobre 2011 11h28
 

SYDNEY (Reuters) - La justice australienne a ordonné jeudi l'interdiction temporaire des ventes de la dernière tablette tactile de Samsung, offrant à son rival Apple une nouvelle victoire dans la bataille mondiale entre les deux groupes.

Le tribunal fédéral de Sydney a estimé que Samsung devait s'expliquer sur au moins deux soupçons de violation de brevets d'Apple. Les ventes de sa tablette Galaxy 10.1 seront interdites en Australie jusqu'à ce que le tribunal se prononce sur le fond du dossier.

À moins que le groupe sud-coréen ne se hasarde à demander une audience anticipée, pour laquelle il ne serait peut-être pas suffisamment préparé, un jugement pourrait prendre des mois. Samsung manquerait alors les ventes des fêtes de Noël et pourrait finalement ne jamais voir sa tablette - principale concurrente de l'iPad - commercialisée en Australie.

"Le jugement pourrait conforter la domination d'Apple sur le marché des tablettes, dans la mesure où il étend l'interdiction des ventes du dernier produit de Samsung", commente Lee Seung-woo, analyste pour Shinyoung Securities à Séoul.

Les deux groupes se livrent une bataille judiciaire sans merci un peu partout dans le monde depuis avril, s'accusant mutuellement de violations de brevets concernant leurs smartphones et tablettes numériques.

Apple a déjà obtenu l'interdiction des ventes de tablettes Samsung en Allemagne ainsi que la vente de certains modèles de smartphones aux Pays-Bas.

La justice californienne examinera ce jeudi la demande d'Apple d'interdire les produits Galaxy aux Etats-Unis.

En Australie, la dispute se concentre sur la technologie tactile de la dernière tablette de Samsung. Le groupe sud-coréen n'a pas exclu de faire appel et a souligné qu'il continuerait ses poursuites contre Apple concernant sa technologie sans fil.

"Nous sommes déçus de ce jugement et Samsung prendra toutes les mesures nécessaires, y compris en justice, pour assurer que nos produits innovants sont disponibles aux consommateurs", a commenté le groupe dans un communiqué.

L'action Samsung a reculé à la Bourse de Séoul après la décision australienne, terminant en repli de 0,9% dans un marché en hausse.

Amy Pyett et Narayanan Somasundaram, Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>La justice australienne a ordonn&eacute; jeudi l'interdiction temporaire des ventes de la derni&egrave;re tablette tactile de Samsung, offrant &agrave; son rival Apple une nouvelle victoire dans la bataille mondiale entre les deux groupes. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Reed</p>