Expedia condamné pour pratiques trompeuses sur internet

mardi 4 octobre 2011 19h15
 

PARIS (Reuters) - Le syndicat d'hôteliers et restaurateurs Synhorcat et le secrétaire d'Etat au Tourisme Frédéric Lefebvre ont salué mardi la condamnation par le tribunal de commerce de Paris du groupe américain Expedia pour pratiques déloyales et trompeuses.

La justice a rendu un jugement conforme aux conclusions développées par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dénonçant les pratiques commerciales de trois entreprises du groupe Expedia (Expedia, Tripadvisor et Hotels.com).

Les hôteliers français reprochaient aux sites d'Expedia une confusion des genres entre TripAdvisor, censé être un site d'opinion sur les hôtels, et les sites commerciaux vers lesquels il renvoie, comme Expedia et Hotels.com.

Les sites du groupe faisaient croire à tort aux internautes que certains hôtels étaient complets, et renvoyaient vers un autre hôtel, partenaire payant du site.

Le tribunal de commerce a condamné les sites touristiques Expedia, TripAdvisor et Hotels.com à payer 305.000 euros au Synhorcat, 79.000 euros à l'Hôtel du Louvre à Paris et 43.000 euros au château du Guilguiffin à Landudec en Bretagne, qui s'étaient associés à la plainte du Synhorcat.

Le syndicat salue dans un communiqué "une victoire pour les consommateurs et les professionnels de l'hôtellerie (qui) porte en elle les germes d'une moralisation du e-commerce tout entier".

Le secrétariat d'Etat au Tourisme dirigé par Frédéric Lefebvre lui a fait écho.

"Près de 60 % des internautes français utilisent exclusivement le web pour préparer et acheter leurs prestations de voyage. La loyauté des informations communiquées par les sites est donc essentielle", souligne-t-il dans un communiqué.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse