Samsung veut accroître sa part de marché des mémoires flash

jeudi 22 septembre 2011 13h48
 

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics a annoncé la mise en service d'une nouvelle chaîne de production, d'une valeur de 10 milliards de dollars, destinée à accroître sa part de marché des mémoires flash, segment soutenu par une forte demande pour les appareils mobiles.

Cette nouvelle ligne de production, la première que lance le leader mondial des mémoires depuis cinq ans, permettra une diminution sensible de ses coûts mais pourrait aggraver la surproduction sur le marché, aux dépens des plus petits fabricants.

Samsung vend des mémoires flash en particulier à Apple, le fabricant de l'iPad et de l'iPhone, et à Sony, qui est entré sur le marché des tablettes le mois dernier avec deux nouveaux appareils.

Cette nouvelle offre aux coûts de production compétitifs devrait les dissuader de se fournir ailleurs.

La marque à la pomme, opposée au groupe sud-coréen dans une série de batailles juridiques concernant des brevets, tente de réduire le poids de son fournisseur et concurrent sur le marché des smartphones et des tablettes.

"La nouvelle ligne n'aura pas d'impact immédiat du côté de l'approvisionnement puisque atteindre la pleine capacité de production devrait demander neuf mois, mais cela illustre la volonté de Samsung de peser davantage sur le marché des mémoires flash", a déclaré Song Myung-sup, analyste chez HI Investment Securities.

Cette ligne, qui utilise un procédé de gravure en 20 nanomètres est la plus importante et la plus avancée technologiquement du secteur, a déclaré jeudi Samsung, première entreprise technologique mondiale en termes de chiffre d'affaires.

Des technologies de gravure plus petites permettent de graver davantage de circuits sur une puce et de la rendre plus petite, plus puissante et plus économe en énergie.

Miyoung Kim, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Samsung Electronics a annonc&eacute; la mise en service d'une nouvelle cha&icirc;ne de production, d'une valeur de 10 milliards de dollars, destin&eacute;e &agrave; accro&icirc;tre sa part de march&eacute; des m&eacute;moires flash, segment soutenu par une forte demande pour les appareils mobiles. /Photo d'archives/REUTERS/Truth Leem</p>