COR-Virgin Mobile mise sur les smartphones et le fixe

jeudi 8 septembre 2011 11h31
 

Correction: au 5e paragraphe, bien lire six ans et non trois ans dans la citation.

par Marie Mawad et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Virgin Mobile mise sur les smartphones et son lancement dans le fixe pour accroître sa part d'un marché transformé en champ de bataille par l'arrivée prochaine de Free Mobile, a déclaré à Reuters son PDG Geoffroy Roux de Bézieux.

La naissance d'un nouvel opérateur mobile, prévue début 2012, a d'ores et déjà donné un coup de fouet au secteur, les groupes existants se livrant depuis plusieurs mois une guerre qui pèse sur les prix et transforme un marché français du mobile longtemps jugé comme l'un des plus confortables d'Europe.

"C'est un marché qui est un bain de sang. C'est devenu le marché le plus concurrentiel d'Europe", juge Geoffroy Roux de Bézieux, qui souligne que les prix ont reculé entre 4% et 5% par trimestre depuis la mi-2010, à comparer avec une baisse moyenne de 2,8% par an entre 2006 et 2009, selon l'Arcep.

Virgin Mobile, qui est le plus grand des opérateurs alternatifs français, a mué ces dernières années en s'appuyant sur des offres plus sophistiquées et une gamme de smartphones plus riche, pour s'émanciper d'une image qui l'associait précédemment au prépayé et à des clients très jeunes.

"Quand on s'est lancé il y a six ans on était très 'ado', très 'compte bloqué'", explique le PDG, dont le groupe a dépassé cette année deux millions de clients, dégagé son premier résultat opérationnel et investi dans de l'équipement télécoms pour gagner en autonomie face aux opérateurs dont il loue le réseau.

Virgin Mobile devra toutefois surmonter une concurrence qui se fait plus frontale alors qu'Orange et Bouygues misent sur le lancement de marques "low cost" pour séduire des clients jeunes, urbains et technophiles : les mêmes que Virgin cible déjà et que Free sont susceptibles de viser.

FACE-À-FACE AVEC FREE   Suite...